Nouvelles et événements

Nouvelles et événements

2013 Nouvelles

2012 Nouvelles

LE SEAPORT FARMERS' MARKET D'HALIFAX REÇOIT UN PRIX

27 novembre 2013 - Halifax, N.-É. - Félicitations au Seaport Farmers' Market d'Halifax pour avoir été baptisé «l'entreprise la plus authentique du centre-ville» lors des prix Big Day Downtown 2013 de la Downtown Halifax Business Commission. Merci à la Commission pour cette reconnaissance.

-30-

Lane Farguson
Conseillère en communications
Administration portuaire d’Halifax
902-426-7375
lfarguson@portofhalifax.ca

Haut de la page

L'ADMINISTRATION PORTUAIRE D'HALIFAX PUBLIE LES CHIFFRES OFFICIELS DES CROISIÈRES POUR 2013

22 novembre 2013 - Halifax, N.-É. - Plus d'un quart de million de personnes ont visité le Port d'Halifax pendant la saison des croisières. Cette année, entre le 6 mai et le 31 octobre 2013, le Port d'Halifax a connu 134 escales et accueilli 252 121 croisiéristes. La journée la plus chargée a été le 8 octobre 2013, avec quelque 8 700 croisiéristes. L'Administration portuaire d'Halifax a planté des tulipes pour célébrer le 140e anniversaire de la Holland America Line et les 20 années d'escales de cette compagnie au Port d'Halifax.

« Nous avons eu cette année une saison fantastique » a déclaré Cathy McGrail, directrice, Développement des croisières, Administration portuaire d'Halifax. « Tous nos partenaires, y compris les fournisseurs, les organisateurs de voyages et les propriétaires d'entreprises ont réussi ensemble à offrir aux croisiéristes une merveilleuse expérience pendant leur séjour dans notre superbe ville et notre magnifique province. »

« Les bateaux de croisière sont importants pour le tourisme local » a déclaré Lynn Ledwidge, directrice du marketing pour Destination Halifax. « Les croisiéristes profitent aux entreprises touristiques, aux restaurants, aux musées, aux galeries, aux sites touristiques et aux commerces de détail. Grâce à l'offre unique de produits dans la région d'Halifax, la ville est devenue une escale de renom dans le Canada atlantique. Notre produit est de très grande qualité, et nous considérons que tous les croisiéristes qui visitent notre ville peuvent vouloir revenir en Nouvelle-Écosse ».

Chaque année, l'industrie des croisières représente quelque 50 millions de dollars en retombées directes. La saison des croisières 2014 débutera en mai.
-30-

Lane Farguson
Conseillère en communications
Administration portuaire d’Halifax
902-426-7375
lfarguson@portofhalifax.ca

Haut de la page

L'ADMINISTRATION PORTUAIRE D'HALIFAX APPROUVE L'ACCORD COMMERCIAL ENTRE LE CANADA ET L'UNION EUROPÉENNE

18 octobre 2013 – Halifax, N.-É. - L'Administration portuaire d'Halifax est heureuse que le gouvernement ait signé aujourd'hui l'Accord économique et commercial global (AECG) avec l'Union européenne.

Cet important accord créera de nouvelles possibilités pour le Port d'Halifax, car celui-ci est, en Amérique du Nord, le port en eau profonde le plus proche de l'Europe du Nord et de la Méditerranée, avec de plus de solides liens avec le centre du pays grâce à des liaisons ferroviaires et routières. Plusieurs voies de navigation directes relient le Port d'Halifax avec des pays du nord de l'Europe et de la Méditerranée.

«Cet accord commercial clé avec l'Union européenne conduira à une augmentation des activités de fret au Port d'Halifax», a déclaré Karen Oldfield, présidente et chef de la direction de l'Administration portuaire d'Halifax. «L'augmentation des volumes d'échanges avec l'Europe entraînera pour le Port d'Halifax des retombées économiques à long terme.» Les investissements récents ainsi que les projets d'immobilisations en cours renforceront la compétitivité du Port d'Halifax grâce à de nouvelles infrastructures et à des connexions intermodales fluides. «En tant qu'un des principaux ports du Canada avec l'Europe, le Port d'Halifax est prêt pour l'augmentation des échanges commerciaux qui résulteront de cet accord clé entre l'Europe et le Canada», a ajouté MmeOldfield.

L'AECG est largement considéré comme étant l'accord commercial le plus important du Canada depuis l'Accord de libre-échange nord-américain qui a été signé avec les États-Unis et le Mexique en 1994.

-30-

Lane Farguson
Conseillère en communications
Administration portuaire d’Halifax
902-426-7375
lfarguson@portofhalifax.ca

Haut de la page

ACCORD DE JUMELAGE ENTRE L'ADMINISTRATION PORTUAIRE DE SHENZHEN ET L'ADMINISTRATION PORTUAIRE D'HALIFAX

17 octobre 2013, Shenzhen, République populaire de Chine - Le 14 octobre 2013, l'honorable Huang Min, directeur général de la Commission des transports de la municipalité de Shenzhen, ainsi que Geoffrey Machum, c.r., président de l'Administration portuaire d'Halifax, ont signé un accord de relations.

L'honorable Shi Wei, directrice générale adjointe de la Commission des transports de la municipalité de Shenzhen a présidé la cérémonie, et Weldon Epp, consul général du Canada à Guangzhou, représentait son pays lors de la cérémonie.

Le port de Shenzhen, avec ses quatre exploitants de terminaux (Yantian, Chiwan, Shekou et Dachan Bay), a été le quatrième plus grand port de conteneurs du monde pendant 10 années consécutives, ainsi que le deuxième plus grand port de conteneurs de la Chine pendant 16 années consécutives. Il constitue le principal pôle conteneurs de la province du Guangdong et de la zone économique de la rivière des Perles.

Cet accord de jumelage vise à développer le commerce bilatéral afin d'accroître les activités des deux ports, ainsi qu'à renforcer les relations entre ces deux régions. Grâce à cet accord, l'Administration portuaire d'Halifax intègre le groupe d'accords que l'Administration portuaire de Shenzhen possède avec les ports d'Anvers et de Zeebrugge, l'Administration portuaire de Hambourg ainsi que le port de Virginie, pour n'en nommer que quelques-uns.

Alors que le travail lié à cet accord a débuté il y a plusieurs mois, celui-ci permettra de soutenir la logistique de la chaîne d'approvisionnement; il va de plus dans le sens des conseils que Son Excellence Zhang Junsai, ambassadeur de Chine au Canada, a offerts lors des Journées portuaires 2013. S'adressant aux personnes présentes lors du petit déjeuner du président, Son Excellence a parlé de la demande croissante, en Chine, des matières premières et des ressources provenant du Canada atlantique.

Lors de la cérémonie de signature, Geoffrey Machum, président de l'Administration portuaire d'Halifax, a déclaré: «Nous sommes honorés, car cet accord nous permettra d'être un des acteurs de l'avenir dynamique du port de Shenzhen ainsi que de la croissance des échanges commerciaux entre la République populaire de Chine et le Canada. Cet accord va dans le sens de la stratégie de l'Administration portuaire d'Halifax, en tant que porte d'entrée dans le Canada atlantique, pour le développement du commerce avec l'Asie et l'Europe.»

-30-

Lane Farguson
Conseillère en communications
Administration portuaire d’Halifax
902-426-7375
lfarguson@portofhalifax.ca

Haut de la page

ADMINISTRATION PORTUAIRE D'HALIFAX ET AMBASSATOURS SOUTIENNENT LA FONDATION CANADIENNE DU CANCER DU SEIN - RÉGION DE L'ATLANTIQUE

3 octobre 2013 - Halifax, N.-É. - L'Administration portuaire d'Halifax est fière de s'associer à Ambassatours pour soutenir les activités de la Fondation canadienne du cancer du sein (FCCS) - Région de l'Atlantique pendant le Mois de la sensibilisation au cancer du sein. Pour la deuxième année, l'Administration portuaire d'Halifax a décidé de se «vêtir en rose» pendant le mois d'octobre.

Les touristes peuvent donc visiter Halifax à bord du bus Ambassatours rose vif, grâce à BIG Pink Sightseeing. Les très appréciées visites en bus à deux étages permettent d'amasser des fonds pendant toute la saison des croisières et de faire don à la Fondation canadienne du cancer du sein - Région de l'Atlantique de 1$ pour chaque billet vendu dans certains autobus. Pendant le mois d'octobre, l'Administration portuaire d'Halifax s'est engagée à égaler ce montant, à hauteur de 3000$.

Des membres de la FCCS - Région de l'Atlantique ainsi qu'Ambassatours seront aujourd'hui au Halifax Seaport Farmers’ Market pour promouvoir la santé du sein et sensibiliser les visiteurs. En outre, les employés de l'Administration portuaire d'Halifax sont encouragés à porter du rose au travail, dans le cadre d'un programme de collecte de fonds organisé lors d'une journée décontractée au travail.

À propos de la Fondation canadienne du cancer du sein:

La Fondation est le principal organisme communautaire au Canada consacré à la création d’un avenir sans cancer du sein. Ses investissements dans des programmes essentiels de recherche, d’éducation et de promotion de la santé ont mené à des progrès dans la prévention, le diagnostic, le traitement et les soins du cancer du sein. Depuis 1986, la Fondation canadienne du cancer du sein est au premier rang d’un incroyable élan de sensibilisation et de mobilisation à l’égard du cancer du sein. Joignez-vous à nous sur www.cbcf.org.

-30-

Lane Farguson
Conseillère en communications
Administration portuaire d’Halifax
902-426-7375
lfarguson@portofhalifax.ca

Haut de la page

L'ADMINISTRATION PORTUAIRE D'HALIFAX CÉLÈBRE SES RELATIONS DE LONGUE DATE AVEC HOLLAND AMERICA LINE

27 septembre 2013 - Halifax, N.-É. - L'Administration portuaire d'Halifax a présidé aujourd'hui une cérémonie pour célébrer ses relations de longue date avec Holland America Line. En l'honneur du 140e anniversaire de Holland America Line et de 20 années d'escales de cette compagnie au Port d'Halifax, l'Administration portuaire d'Halifax a planté 20 tulipes devant le Musée canadien de l'immigration du Quai 21.

Le capitaine du Eurodam, Emiel de Vries, a pris part à l'événement avec Marie Chapman, directrice du Musée canadien de l'immigration du Quai 21; Krista Dempsey, vice-présidente, Immobilier, pour l'Administration portuaire d'Halifax, ainsi que deux invités spéciaux, Carolyn et Peter Matthews, qui sont arrivés au Canada en 1971, au Quai 21, sur un bateau de la Holland America Line.

Le Halifax Seaport, district culturel et artistique dynamique, se situe à l'extrémité sud du secteur riverain d'Halifax. Ce district, qui va du quai 19 au quai 23, et qui a été réaménagé, est maintenant très fréquenté aussi bien par les habitants de la ville que par les visiteurs.

-30-

Lane Farguson
Conseillère en communications
Administration portuaire d’Halifax
902-426-7375
lfarguson@portofhalifax.ca

Haut de la page

L'ADMINISTRATION PORTUAIRE D'HALIFAX ORGANISE DES VISITES PUBLIQUES GRATUITES DES INSTALLATIONS PORTUAIRES

25 septembre 2013 - Halifax, N.-É. - L'Administration portuaire d'Halifax invite le public à découvrir les opérations de fret et de croisière du port, à bord d'un autobus à deux étages. Il n'est pas nécessaire de réserver : les premiers arrivés sont les premiers servis. Chaque visite dure environ 1,5 heure. L'autobus part du stationnement qui se trouve en face du Musée canadien de l'immigration du Quai 21, de l'autre côté du chemin Marginal.
Date : Dimanche 29 septembre 2013
Heures : 12 h à 13 h 30
13 h 45 à 15 h 15
15 h 30 à 17 h

-30-

Lane Farguson
Conseillère en communications
Administration portuaire d’Halifax
902-426-7375
lfarguson@portofhalifax.ca

Haut de la page

L'ADMINISTRATION PORTUAIRE D'HALIFAX EST HEUREUSE DE PRÉSENTER « THE EMIGRANT »

19 septembre 2013 - Halifax, N.-É. - L'Administration portuaire d'Halifax est heureuse de présenter la dernière installation d'art public du district Seaport Halifax, intitulée « The Emigrant ». Cette magnifique sculpture de bronze et de marbre représente un émigrant quittant son pays pour commencer une nouvelle vie au Canada. Cette œuvre a été conçue, sculptée et généreusement donnée par l'artiste, Armando Barbon, qui était sur place pour la présentation officielle.
« Avec cette sculpture, je voulais remercier le pays qui a été mon chez-moi pendant ces 48 dernières années », a déclaré M. Barbon. « Je me sens chaque jour privilégié d'être ici, et j'espère que cette sculpture arrive à incarner tout l'espoir que de nombreux nouveaux Canadiens ressentent ainsi que toutes les possibilités qui s'offrent à eux. » Cette œuvre rend hommage aux millions de personnes qui ont quitté leur pays ainsi qu'à leurs contributions significatives à l'histoire et la culture de notre pays.
Le Halifax Seaport, district culturel et artistique dynamique, se situe à l'extrémité sud du secteur riverain d'Halifax. Ce district, qui va du quai 19 au quai 23, et qui a été réaménagé, est maintenant très fréquenté aussi bien par les habitants de la ville que par les visiteurs.

-30-

Lane Farguson
Conseillère en communications
Administration portuaire d’Halifax
902-426-7375
lfarguson@portofhalifax.ca

Haut de la page

UNE NOUVELLE INSTALLATION D'ART PUBLIC SERA DÉVOILÉE LORS DES JOURNÉES PORTUAIRES 2013

18 septembre 2013 –  N.-É. - Une nouvelle installation d'art public sera dévoilée au Seaport Halifax lors des Journées portuaires 2013 (#hfxportdays). Cette œuvre rendra hommage aux millions de personnes qui ont quitté leur pays pour construire une nouvelle vie au Canada. La cérémonie d'inauguration officielle aura lieu au 1215, chemin Marginal. L'artiste, Armando Barbon, ainsi que sa famille, seront présents, de même que des immigrants et plusieurs dignitaires locaux.

Date : 19 septembre 2013
Heure: 14h30
Lieu: 1215, chemin Marginal, Halifax (Nouvelle-Écosse)

-30-

Lane Farguson
Conseillère en communications
Administration portuaire d’Halifax
902-426-7375
lfarguson@portofhalifax.ca

Haut de la page

 

LES JOURNÉES PORTUAIRES 2013 SERONT CONSACRÉES AUX ÉCHANGES COMMERCIAUX AVEC L'ASIE, TRANSITANT PAR HALIFAX

17 septembre 2013 – N.-É. - Les échanges commerciaux avec l'Asie, transitant par Halifax, seront le thème central des Journées portuaires 2013. Les échanges commerciaux entre le Port d'Halifax et l'Asie augmentent depuis quelques années. Ces échanges représentent désormais 48 % des marchandises conteneurisées qui transitent par le Port d'Halifax. Les Journées portuaires 2013 seront une excellente occasion pour le milieu des affaires de s'informer sur les possibilités de croissance en Asie. Cette année, les conférenciers seront entre autres Son Excellence Zhang Junsai, ambassadeur de la République populaire de Chine au Canada, et Claude Mongeau, PDG du CN.
La presse est invitée à assister aux séances qui auront lieu le jeudi 19 septembre 2013.
Événement : Débats, discours d'ouverture, photos et possibilités d'entrevues
Date : Jeudi 19 septembre 2013
8 h Petit déjeuner du président Mot de bienvenue de l'honorable Mike Savage, maire de la MRH Allocution de Son Excellence Zhang Junsai, ambassadeur de la République populaire de Chine au Canada Présidé par Geoff Machum, président de l'Administration portuaire d'Halifax
9 h 05 Première séance de travail : Chaîne de valeur agroalimentaire Présidée par Karen Oldfield, présidente et chef de la direction de l'Administration portuaire d'Halifax, et Claude Mongeau, PDG du CN Animée par Stephen Brown, Deloitte Participants : Lea Bogatch-Genossar, ZIM American Integrated Shipping Services; Ashley Dinning, Halterm Container Terminal Ltd.; Heather Felbel, Maple Leaf Foods; Phil Strutt, Loblaws; Calvin Whidden, Cerescorp Company
10 h 45 Deuxième séance de travail : Commerce et fret novateurs Animée par Lou Smyrlis, Business Information Group Participants : Bradley Murphy, HSBC Canada; Barry Smith, Nova Cold Storage; Yuen Pau Woo, Fondation Asie Pacifique

12 h 30 Dîner-conférence
Conférencier d'honneur – Claude Mongeau, PDG du CN

14 h 30 Visite des installations
Nova Cold Storage
Lieu
Cunard Centre, 961, chemin Marginal, Halifax (petit déjeuner-conférence et séances de travail)
Westin Nova Scotian, 1181, rue Hollis, Halifax (dîner-conférence)
Portes ouvertes, Nova Cold Storage, 71, promenade Thornhill, Dartmouth (visite des installations)
Les Journées portuaires 2013 s'adressent aux professionnels du transport. Elles attirent chaque année des centaines de représentants de toutes les facettes du secteur de la navigation et du transport. Les Journées portuaires 2013 offriront aux propriétaires et aux dirigeants d'entreprises l'occasion d'en apprendre davantage sur les possibilités de croissance qu'offre le Port d'Halifax. Pour en savoir plus, suivez-nous sur Twitter à www.twitter.com/portofhalifax.ca avec le mot-clic #hfxportdays. La première séance de travail sera diffusée en direct et pourra être regardée ici.

-30-

Lane Farguson
Conseillère en communications
Administration portuaire d’Halifax
902-426-7375
lfarguson@portofhalifax.ca

Haut de la page

NOURRISSEZ VOTRE CORPS ET VOTRE ESPRIT AU HALIFAX SEAPORT FARMERS' MARKET

12 septembre 2013 – Halifax, N.-É. - Le Halifax Seaport Farmers' Market proposera cet automne une série de dîners-causeries. Tout le monde sera libre de participer. Les séances auront lieu tous les vendredis, au Halifax Seaport Farmers’ Market, de midi à 13 h, du 13 septembre au 6 décembre 2013. Les frais de participation à chacune des séances seront de 2 $ et ne comprendront pas la nourriture - apportez votre repas ou achetez quelque chose de délicieux au marché. La première séance portera sur les solutions de repas scolaires et sera animée par Wendy McCallum, nutritionniste holistique autorisée.

Le Halifax Seaport Farmers’ Market a organisé une série de séances publiques plus tôt cette année, lequelles ont permis de dégager plusieurs thèmes, dont l'intérêt lié à l’organisation de programmes communautaires et de cours au marché. Les dîners-causeries comprendront des démonstrations culinaires, des ateliers sur le bien-être, des discussions sur la durabilité environnementale, et permettront de plus d'explorer certaines questions liées au mouvement concernant la consommation d'aliments locaux. Les séances seront animées par des chefs locaux, des nutritionnistes et des artisans locaux.

Pour obtenir l'horaire des activités, consultez notre page Facebook https://www.facebook.com/HalifaxSeaportFarmersMarket#!/HalifaxSeaportFarmersMarket/events ou passez nous voir. Soyez prêt à apprendre et à vous laisser inspirer.

-30-

Lane Farguson
Conseillère en communications
Administration portuaire d’Halifax
902-426-7375
lfarguson@portofhalifax.ca

Haut de la page


Standard & POOR'S CONFIRME LA NOTE DE L'APH, SOIT «A», ET REVOIT SON APPRÉCIATION DE L'APH EN LA PASSANT À POSITIVE

26 août 2013 – Halifax, N.-É. - Standard & Poor's a publié un communiqué confirmant la note de crédit de l'Administration portuaire d'Halifax, soit «A», et revoyant les perspectives pour les faire passer de stables à positives.

-30-

Lane Farguson
Conseillère en communications
Administration portuaire d’Halifax
902-426-7375
lfarguson@portofhalifax.ca

Haut de la page

Le secrétaire parlementaire Gerald Keddy accueille le Berlin Express au port d’Halifax

Le 17 juillet 2013, Halifax (N.-É.) — L’honorable Gerald Keddy, secrétaire parlementaire du ministre du Commerce international, pour l’Agence de promotion économique du Canada atlantique et pour la porte d’entrée de l’Atlantique et député de South Shore—St. Margaret’s, a accueilli le Berlin Express au port d’Halifax.

« Je suis fier d’accueillir au port d’Halifax le Berlin Express, l’un des plus grands navires de l’industrie », a mentionné le secrétaire parlementaire Keddy. « L’industrie du transport est essentielle à la croissance économique future du Canada. Je suis fier de faire partie d’un gouvernement dont les investissements dans le port d’Halifax font en sorte que de grands navires comme le Berlin Express peuvent y accoster, ce qui favorise notre croissance économique au Canada atlantique grâce à la Porte et au Corridor de commerce de l’Atlantique. »

« Pour que notre porte d’entrée soit très compétitive, il est essentiel de disposer d’infrastructures appropriées », a indiqué Karen Oldfield, présidente et chef de la direction de l’Administration portuaire d’Halifax. « Les membres du port d’Halifax se réjouissent des investissements dans les infrastructures réalisés par le gouvernement fédéral qui nous permettent d’améliorer les activités et de collaborer avec les intervenants pour maintenir et développer l’industrie du fret. Nous sommes heureux d’accueillir le Berlin Express au port d’Halifax et nous attachons beaucoup d’importance à notre relation de longue date avec Hapag-Lloyd. »

Le Berlin Express, le Yantain Express et le Dalian Express, qui appartiennent à Hapag-Lloyd et qui sont exploités par cette dernière, sont les plus grands porte-conteneurs équivalent vingt pieds (EVP) à faire escale au port d’Halifax et sur la côte atlantique du Canada. Ces navires super postpanamax, qui ont une capacité de 7 506 EVP, qui comptent 700 prises frigorifiques et qui ont une capacité de 100 000 tonnes de port en lourd pour une longueur de 320 mètres, sont déployés par Hapag-Lloyd dans le cadre du service AZX de l’alliance G6 qui relie l’Asie et l’Amérique du Nord en passant par le canal de Suez. Le port d’Halifax et le terminal Ceres sont les premières escales d’arrivée depuis l’Asie. Ce nouveau service offre aux entreprises canadiennes un accès direct entre les marchés en expansion de l’Asie pour les cargaisons sèches et les porte-conteneurs à régulation de température. L’Asie constitue le segment de marché qui connaît la croissance la plus rapide dans le secteur des activités conteneurisées pour le port d’Halifax.

Les navires de Hapag-Lloyd font escale au port d’Halifax depuis 1969. La direction canadienne de Hapag-Lloyd a récemment reçu le prix pour le volume le plus élevé au port pour 2012. Hapag-Lloyd est le plus important transporteur sur le plan du volume pour la 15e année consécutive.

Le gouvernement du Canada a investi 52,5 millions de dollars dans le port d’Halifax pour appuyer divers projets de modernisation et pour en améliorer la capacité. Par exemple, le gouvernement du Canada a alloué jusqu’à 17,5 millions de dollars au projet d’agrandissement du terminal South End. Ce projet permettra au port d’Halifax d’accueillir simultanément deux des plus grands navires au monde, ce qui lui procurera un avantage sur le plan du commerce international.

Le gouvernement du Canada est déterminé à collaborer avec ses partenaires des secteurs public et privé en vue de faire de la Porte et du Corridor de commerce de l’Atlantique un point d’entrée principal en Amérique du Nord. Dans le cadre du Fonds pour les portes d’entrée et les passages frontaliers, le Canada investira plus de 250 millions de dollars dans des projets d’infrastructure de transport pour appuyer la Porte et le Corridor de commerce de l’Atlantique.

Le port d’Halifax et la Porte et le Corridor de commerce de l’Atlantique constituent l’itinéraire entièrement maritime et intermodal à l’intérieur le plus court entre la côte est de l’Amérique du Nord et les marchés de l’Europe et de l’Asie via le canal de Suez.

Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de la Porte canadienne de l’Atlantique, veuillez consulter le www.portedelatlantique.gc.ca.

– 30 –

Renseignements :

Relations avec les médias
Transports Canada, Ottawa
613-993-0055

Lane Farguson
Conseillère en communications
Administration portuaire d’Halifax
902-426-7375
lfarguson@portofhalifax.ca

Haut de la page

L’Administration portuaire d’Halifax reçoit d’excellentes notes pour son engagement à l’égard de la durabilité environnementale

Le 11 juin 2013, Halifax (N.-É.) – L’Administration portuaire d’Halifax a obtenu d’excellentes notes par  rapport aux critères de l’évaluation environnementale annuelle de l’Alliance verte. L’Administration portuaire a récemment obtenu les cotes maximales dans les catégories des gaz à effet de serre et de la prévention des fuites et débordements de l’évaluation de l’Alliance verte pour 2012, rendue publique lors du sixième colloque annuel de GreenTech, à Vancouver, en Colombie-Britannique. L’Administration portuaire d’Halifax se trouve donc parmi les ports canadiens les mieux cotés selon les indicateurs de l’Alliance verte.

La cote de niveau5 dans la catégorie des gaz à effet de serre a été accordée pour les améliorations apportées aux infrastructures, qui continueront de réduire les émissions atmosphériques issues des activités de l’Administration portuaire, à grande ou à petite échelle. La cote de niveau5 dans la catégorie de la prévention des fuites et débordements a été accordée pour l’achèvement d’un programme séparateur huile-eau pour les endroits les plus vulnérables de l’Administration portuaire d’Halifax.

L’Administration portuaire d’Halifax a de plus obtenu une cote de niveau4 dans la catégorie des conflits d’usage, qui mesure l’engagement communautaire continu à toutes les étapes des projets de renouvellement des infrastructures. Cela représente une augmentation par rapport au résultat de l’an dernier. La cote de niveau5 dans la catégorie du leadership environnemental a été maintenue. Le rapport de performance peut être lu en entier à l’adresse http://www.allianceverte.org/images/stories/rapport_de_perfo2012_web.pdf. Les résultats finaux pour 2012 seront publiés dans le rapport annuel de l’Alliance verte à l’automne de 2013.

L’Alliance verte est un programme d’amélioration environnementale nord-américain soutenu par World Wildlife Fund Canada, Canards Illimités Canada et Transports Canada. Les participants acceptent de se soumettre tous les deux ans à un processus rigoureux de vérification externe effectuée par Lloyd’s Register Quality Assurance. Le programme compte maintenant 186 membres de partout en Amérique du Nord. L’Administration portuaire d’Halifax est devenue membre en novembre 2011.

– 30 –

Lane Farguson
Conseillère en communications
Administration portuaire d’Halifax
902-426-7375
lfarguson@portofhalifax.ca
www.portofhalifax.ca

Haut de la page

Le Canada continue d’harmoniser ses normes en matière d’émissions avec celles des États-Unis

Le 8 mai 2013, Halifax (N.-É.) – Le ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités, ministre de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec et ministre des Affaires intergouvernementales, l’honorable Denis Lebel, le président de Cruise Lines International Association – North West and Canada, Greg Wirtz, et le vice-président de l’Administration portuaire d’Halifax, David Henderson, ont participé à un événement pour annoncer des modifications réglementaires qui permettront de réduire les émissions atmosphériques provenant des navires dans les eaux canadiennes.

Le ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités, ministre de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec et ministre des Affaires intergouvernementales, l’honorable Denis Lebel, a annoncé aujourd’hui que le gouvernement du Canada a adopté des normes strictes en matière d’environnement afin de réduire les émissions atmosphériques provenant des navires dans les eaux canadiennes.

Ces changements vont permettre au Canada d’harmoniser davantage ses normes en matière d’émissions atmosphériques avec celles des États-Unis. Le ministre Lebel a également annoncé d’autres mesures visant à éviter que divers types de pollution provenant des navires se retrouvent dans les eaux canadiennes.

«Les changements que nous annonçons aujourd’hui nous aideront à rendre nos océans et nos lacs plus propres, grâce à la réduction des émissions provenant des navires», a dit le ministre Lebel. «Étant donné que les navires du Canada et des États-Unis voyagent régulièrement dans les eaux des deux pays, il est logique d’harmoniser notre réglementation.»

On prévoit que les nouvelles normes représenteront une réduction annuelle des gaz à effet de serre provenant des navires de 9%, soit 11 mégatonnes, et ce, d’ici 2025.

Les modifications instaurent de nouvelles exigences pour les navires en vertu de l’Annexe VI de la Convention internationale pour la prévention de la pollution par les navires de l’Organisation maritime internationale (OMI), que le Canada a négociée avec des partenaires internationaux. Les modifications établissent également de nouvelles normes canadiennes de protection de l’environnement dans sept domaines.

  • Le Canada harmonise davantage ses normes en matière d’émissions avec celles des États-Unis par l’adoption de la Zone de contrôle des émissions (ZCE) de l’Amérique du Nord. Les normes de la ZCE applicables aux émissions atmosphériques sont plus strictes que les exigences mondiales.
  • Les nouvelles normes permettront de réduire la limite permise d’émissions des polluants atmosphériques principaux provenant des navires. Ainsi, d’ici 2020, les émissions d’oxyde de soufre auront diminué de 96%, et celles d’oxyde d’azote, de 80%.
  • De nouvelles exigences de rendement énergétique permettront de réduire les émissions de gaz à effet de serre provenant du transport international. D’ici 2025, les navires neufs devront être 30% plus écoénergétiques et tous les navires devront disposer de plans de rendement énergétique.
  • Un nouveau régime sur les émissions atmosphériques pour les navires canadiens exploités dans les eaux des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent appuiera les efforts de l’industrie pour moderniser les flottes, alors que cette industrie devra se plier progressivement, d’ici 2020, aux normes les plus strictes en matière d’oxyde de soufre.
  • Selon les nouvelles normes, les moteurs diesel marins installés après le1erjanvier 2016 devront être certifiés par des normes en matière d’environnement reconnues par les États-Unis ou à l’international.
  • Une nouvelle norme permettra de mieux gérer les eaux grises (eaux provenant des éviers, des douches et des machines à laver d’un navire). Conformément aux modifications, les rejets d’eaux grises des navires dans les eaux canadiennes (autres que les eaux de l’Arctique, qui sont sujettes à des normes différentes) ne doivent entraîner ni le dépôt de solides ni la formation d’un lustre sur l’eau.
  • Des exigences mises à jour concernant le transbordement d’hydrocarbures entre pétroliers rendront les exigences canadiennes conformes aux normes de l’OMI en matière de prévention de la pollution.

«Les navires de croisière exploités au Canada sont des chefs de file en matière de pratiques durables pour l’environnement. Ils respectent, et même dépassent, toutes les exigences internationales et fédérales applicables aux émissions atmosphériques, peu importe où ils naviguent», a dit Greg Wirtz, président de la Cruise Lines International Association – Nord-Ouest et Canada. «L’industrie des croisières continue d’investir dans de nouvelles technologies pour réduire les émissions atmosphériques, notamment les épurateurs des gaz d’échappement, l’alimentation à quai aux ports et des mesures pour accroître l’efficacité des navires. Nous sommes d’accord pour dire que ces nouvelles exigences réglementaires vont dans le sens des efforts déployés par le gouvernement du Canada pour améliorer davantage la qualité de l’air au pays.»

«Les modifications réglementaires annoncées aujourd’hui sont le résultat de vastes consultations sur les moyens de mieux protéger les eaux navigables et l’air propre du Canada», a indiqué Karen Oldfield, présidente et chef de la direction de l’Administration portuaire d’Halifax. «Ici, au port d’Halifax, nous progressons avec des projets comme l’alimentation à quai pour les navires de croisière et notre système de gestion de l’environnement portuaire, qui a été le premier au Canada à recevoir la certification ISO14001 en 2005.»

«La protection de l’air que nous respirons et de nos voies navigables contre tous les types de pollution provenant des navires, y compris les émissions de gaz à effet de serre, est une priorité que notre gouvernement prend très au sérieux», a ajouté le ministre Lebel. «Cela dit, nous avons réalisé des progrès dans l’engagement que nous avons pris à Copenhague afin de réduire nos émissions de gaz à effet de serre de 17% d’ici 2020. De fait, le Canada est maintenant à mi-chemin d’atteindre son objectif.»

Le gouvernement du Canada s’engage à réduire les émissions de gaz à effet de serre du Canada et appuie cet engagement en adoptant diverses mesures dont les quatre suivantes:

  • Le gouvernement a commencé à mettre en œuvre une réglementation visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre des centrales électriques alimentées au charbon, ce qui réduira ces gaz de 214 mégatonnes au cours de 2015-2035. Le Canada est le seul pays avec une réglementation qui bannit la construction de centrales électriques alimentées au charbon ayant recours aux technologies traditionnelles. De plus, nous exigeons que toutes les centrales de ce type soient fermées un jour, ce qui fait du Canada le premier pays au monde à prendre cette initiative.
  • Nous mettrons en œuvre une réglementation afin d’accroître l’efficacité énergétique et de réduire les émissions de gaz à effet de serre de nouveaux véhicules et engins poids lourds routiers. Avec ces nouvelles mesures sévères, de telles émissions provenant de véhicules 2018 seront réduites jusqu’à 23%.
  • Le gouvernement effectue des consultations au sujet de la réglementation pour les autos et les camions légers des modèles 2017 à 2025. Grâce aux mesures effectuées jusqu’à maintenant, les émissions de gaz à effet de serre provenant d’autos et de camions légers connaîtront une baisse jusqu’à près de 50% d’ici 2025, comparativement aux modèles 2008.
  • Nous mettons en œuvre une réglementation exigeant que l’essence compte 5% de carburant renouvelable.

Transports Canada a consulté de nombreux intervenants, y compris la United States Environmental Protection Agency et la United States Coast Guard.

Le Règlement modifiant le Règlement sur la pollution par les bâtiments et sur les produits chimiques dangereux a été publié préalablement dans la partie I de la Gazette du Canada le 21 juillet 2012.

Pour plus d’information sur les modifications, veuillez consulter le document d’information.  

– 30 –

Renseignements:

Marie-Josée Paquette
Attachée de presse
Cabinet de l'honorable Denis Lebel
Ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités et ministre de l’Agence de développement  
économique du Canada pour les régions du Québec
Ottawa
613-991-0700

Haut de la page

LA SAISON DES CROISIÈRES DE 2013 EST COMMENCÉE À HALIFAX

Le 6 mai 2013, Halifax (N.-É.) – La saison des croisières de 2013 en Nouvelle-Écosse est maintenant commencée avec l’arrivée au port d’Halifax ce matin du Veendam, un navire de la Holland America Line, et du Silver Whisper, un navire de croisière de Silversea. «Nous sommes très enthousiastes à l’égard de la saison des croisières de2013», a déclaré la directrice du Développement des croisières pour l’Administration portuaire d’Halifax, CathyMcGrail. «Nous travaillons avec nos partenaires du tourisme pour nous assurer que nos invités jouissent d’une merveilleuse expérience ici, en Nouvelle-Écosse, et qu’ils nous quittent avec le goût de revenir.»

Tout au long de la saison des croisières de 2013, Halifax s’attend à recevoir la visite de 133 navires et d’environ 240000 passagers d’ici à la fin d’octobre. Le nombre d’appels augmentera graduellement pendant les mois d’été, pour gagner du terrain en septembre avec l’apparition des couleurs d’automne. La journée la plus occupée du point de vue des passagers devrait être le 8 octobre, avec l’arrivée au port de mer d’Halifax de quatre navires transportant environ 8 700 passagers.

«Les navires de croisière et les touristes qu’ils amènent dans la province représentent un volet important de l’industrie du tourisme en Nouvelle-Écosse», a déclaré le ministre du Développement économique et rural et du Tourisme, Percy Paris. «En plus d’aller dans nos boutiques et nos restaurants pendant l’escale, les passagers deviennent des ambassadeurs de la Nouvelle-Écosse lorsqu’ils parlent de notre magnifique province à leurs amis à leur retour. Nous souhaitons au port d’Halifax une saison des croisières couronnée de succès, et nous avons bien hâte d’accueillir de nombreux autres visiteurs au cours des prochains mois.»   

Avec l’arrivée du Veendam, le port d’Halifax et la Holland America Line soulignent un jalon important, car c’est la 20e année que les navires de la Holland America Line font escale à Halifax. Chaque année, l’industrie des croisières d’Halifax apporte environ 50 millions de dollars à l’économie locale grâce aux retombées des dépenses directes.

–30–

Renseignements :

Lane Farguson
Conseillère en communications
Administration portuaire d’Halifax
Bureau: 902-426-7375
lfarguson@portofhalifax.ca

Tina Thibeau
Développement économique et rural et Tourisme
Bureau: 902-424-5836
Cellulaire: 902-483-6104
thibeatd@gov.ns.ca

Haut de la page

le gouvernement du Canada investit dans le port d’Halifax pour en accroître l’efficacité et la compétitivité

Le 22 avril 2013, Halifax (N.-É.) – Le ministre de la Défense nationale, l’honorable Peter MacKay, a annoncé aujourd’hui au nom du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités, ministre de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec et ministre des Affaires intergouvernementales, l’honorable Denis Lebel, un financement fédéral pour le développement de nouvelles technologies au port d’Halifax.

Le gouvernement du Canada a versé des fonds pour le système intégré de logistique portuaire ainsi que pour le système de tirant d’air. Le coût total de ces deux systèmes de transport intelligents (STI) est évalué à 600000$. De ce montant, le gouvernement fédéral versera jusqu’à 330000$ provenant du Programme stratégique d’infrastructures routières, et le port d’Halifax, 330000$ pour la réalisation de ces projets.

«Un secteur des transports solide et efficace est essentiel à la croissance économique du Canada. Je suis fier que notre gouvernement ait appuyé ces deux projets de systèmes de transport intelligents qui accroîtront l’efficacité de la chaîne d’approvisionnement, réduiront les coûts et amélioreront la satisfaction des utilisateurs transportant des marchandises qui transitent par les ports de l’Atlantique», a dit le ministre MacKay. «En fin de compte, ces systèmes renforceront la sécurité, l’efficacité et la fiabilité des mouvements de trafic maritime, tout en réduisant les effets sur l’environnement.»

«Les technologies de pointe permettent d’accroître la sécurité, la sûreté et l’efficacité des opérations, de même que la responsabilité en matière d’environnement, sans modifier l’infrastructure actuelle», a dit la présidente et directrice générale de l’Administration portuaire d’Halifax, Karen Oldfield. «Nous avons hâte de collaborer avec nos intervenants pour déterminer les technologies pouvant améliorer les activités, réduire les coûts et accroître la satisfaction des clients. Le système intégré de logistique portuaire appliquera une approche axée sur les marchés afin d’établir les solutions par ordre de priorité, de définir les exigences opérationnelles et de développer et commercialiser ces technologies. Nous remercions le gouvernement fédéral d’appuyer ces avancées technologiques qui permettent au port de rester très compétitif.»

Étant donné que des navires plus gros ont accès au port, il faut surveiller sans cesse la hauteur libre des navires sous chacun des ponts du port. Le perfectionnement et la modernisation du système de tirant d’air permettront au port d’établir avec précision la hauteur libre pour les navires.

Les exploitants du port et les expéditeurs pourront avoir confiance en la capacité des navires à circuler sous les ponts sans que ceux-ci aient à attendre pour se rendre au port ou en repartir. En fin de compte, ces investissements réduiront les niveaux d’émissions ainsi que la consommation de carburant et assureront la sécurité des ponts. Ces investissements accroîtront aussi l’efficacité et la sécurité du port pour ses utilisateurs.

Dans le cadre du plan stratégique du Canada en matière de STI, intitulé En Route vers la mobilité intelligente, le gouvernement du Canada est déterminé à contribuer au développement et au déploiement de technologies novatrices au Canada. À ce jour, environ 200 projets technologiques ont obtenu un financement totalisant plus de 30 millions de dollars dans le cadre de ce plan.

–30–

Renseignements:

Marie-Josée Paquette
Attachée de presse
Cabinet de l'honorable Denis Lebel
Ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités et ministre de l’Agence de développement  
économique du Canada pour les régions du Québec
Ottawa
613-991-0700

Haut de la page

Avis d 'assemblée annuelle

15 mai 2013

SOYEZ AVISÉS PAR CET AVIS que l’Assemblée générale annuelle de l’Administration portuaire de Halifax se tiendra à la Salle du patrimoine au Musée canadien de l’immigration du Quai 21, chemin Marginal, Halifax, Nouvelle-Écosse, le mercredi 15 mai à 9 h. Cette assemblée est ouverte au public.

Des copies des états fi nanciers vérifi és peuvent être consultées par le public au bureau enregistré de l’Administration portuaire de Halifax, à l’édifi ce de l’Administration portuaire, 1215, chemin Marginal, Halifax, durant les heures régulières de bureau (de 8 h 30 à 17 h).

DATÉ à Halifax, Nouvelle-Écosse, le 12 avril 2013.

Lorraine Brenton, secrétaire générale

Haut de la page

Promotion, par le Port d'Halifax, des avantages de la chaîne d'approvisionnement à l'occasion d'un important congrès dU SECTEUR DE LA VENTE AU détail

Lundi 18 février 2013 - Orlando, Floride - Le Port d'Halifax fait la promotion cette semaine des atouts de sa chaîne d'approvisionnement internationale à la Retail Supply Chain Conference: Logistics 2013 de la Retail Industry Leaders Association, à Orlando, en Floride. Il s'agit plus précisément de présenter les avantages du fret en provenance d'Asie, qui comprennent entre autres des temps de transit plus rapides que pour tout autre port de la côte Est de l’Amérique du Nord.

«Ce rassemblement offre une occasion précieuse de rencontrer directement de nombreux leaders du secteur de la vente au détail», a indiqué Rob McInnes, directeur du développement économique de l'Administration portuaire d'Halifax. «Nous avons la possibilité de montrer que transiter par Halifax peut permettre de réduire les coûts et d'améliorer l'efficacité de décideurs organisationnels importants spécialisés dans la gestion des stocks, la distribution ainsi que la logistique et le transport internationaux.»

Ce rassemblement de quatre jours comprendra des tables rondes, des discours-programmes, des séances de réseautage, des stands d'exposition et un salon commercial. Cet événement, qui est le plus important du genre en Amérique du Nord et qui rassemble plus de 130 enseignes internationales, se déroulera du 17 au 20 février au Gaylord Palms Resort & Convention Center, à Orlando.

-30-

Pour en savoir plus, prière de communiquer avec :

Natalie Kenrick
Conseillère principale, Communications
Administration portuaire d’Halifax
902-426-3465
nkenrick@portofhalifax.ca

Haut de la page

Le conseil de l'Administration portuaire d'Halifax accueille un nouvel administrateur

14 février 2013 - Halifax, N.-É. - L'Administration portuaire d'Halifax est heureuse d'accueillir Lantz Siteman à son conseil d'administration.

L'honorable Denis Lebel, ministre des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités a aujourd'hui, 14 février 2013, nommé M. Siteman à titre de représentant des utilisateurs des installations portuaires.

«Nous sommes très heureux que M. Siteman intègre le conseil d'administration de l'Administration portuaire d'Halifax», a indiqué Geoff Machum, président de ce conseil. «Il possède en effet une vaste expérience des affaires, ayant passé de nombreuses années dans le secteur financier, ce qui lui sera très utile dans l'exercice de ses fonctions d'administrateur.»

M. Siteman était président régional de Canada Trust pour le Canada atlantique jusqu'à sa retraite en 2001. Il a, en tant que membre de l'équipe de direction, contribué à la planification et à la fusion de deux sociétés nationales dans les années 1980 en coordonnant les opérations dans les provinces de l'Atlantique.

Depuis sa retraite, M. Siteman a siégé à divers conseils tout en s'impliquant au niveau communautaire. Siégeant actuellement au conseil d'administration de la Certified General Accountants Association of Nova Scotia, il était auparavant vice-président de la Association for the Eastern Shore Industrial Development Corporation, président du comité de Centraide Halifax et directeur de la Eastern Shore Tourist Association.

-30-

Pour en savoir plus, prière de communiquer avec :

Natalie Kenrick
Conseillère principale, Communications
Administration portuaire d’Halifax
902-426-3465
nkenrick@portofhalifax.ca

Haut de la page

L'alimentation à quai arrive au Port d'Halifax

23 janvier 2013 - Halifax, N.-É - Le Port d'Halifax sera le premier port au Canada atlantique à installer un système d'alimentation à quai pour les navires de croisière, pour la saison 2014.

L'alimentation à quai est une méthode très efficace pour réduire les émissions provenant des moteurs diesel en permettant aux navires d'arrêter leurs moteurs et de se raccorder au réseau électrique local afin d'alimenter leurs systèmes à bord quand ils sont amarrés. Cette initiative est la deuxième du genre au Canada pour les navires de croisière.

L'annonce d'aujourd'hui a été faite dans le plus grand port de la côte Est du Canada par l'honorable Peter MacKay, ministre de la Défense nationale, Graham Steele, député de Halifax Fairview, au nom de Percy Paris, ministre du Développement économique et rural et du Tourisme, ainsi que Karen Oldfield, présidente et chef de la direction de l'Administration portuaire d'Halifax. Il s’agit d’une initiative de coopération de 10 millions de dollars entre le gouvernement du Canada, la province de la Nouvelle-Écosse et le Port d'Halifax.

«Notre gouvernement continue à investir de manière importante dans l'avenir de la Nouvelle-Écosse. Nous savons qu'une industrie touristique florissante est essentielle à la prospérité économique de la province, et nous sommes heureux de pouvoir favoriser le développement de ce secteur de l'économie de la Nouvelle-Écosse tout en protégeant l'environnement », a déclaré M. MacKay. «Qu'il s'agisse de l'initiative fédérale de 25 milliards de dollars liée à la construction de navires en Nouvelle-Écosse, de l'exploration pétrolière en haute mer ou du tourisme, notre gouvernement est engagé à faire croître l'économie de la Nouvelle-Écosse et à créer des emplois.»

Transports Canada contribuera au projet à hauteur de 5 millions de dollars. La province de la Nouvelle-Écosse et le Port d'Halifax contribueront chacun 2,5 millions de dollars.

«Nous savons que les Néo-Écossais veulent de bons emplois et une industrie touristique florissante, et cet investissement, qui fait partie du plan Des emplois ICI, vise à créer un avenir plus prospère», a déclaré M. Steele. «La Province appuie les entreprises et les travailleurs qui dépendent du secteur des croisières, en offrant aux visiteurs et aux Néo-Écossais de meilleures conditions et en faisant de la Nouvelle-Écosse une destination plus attrayante.»

«Grâce à l'appui à la fois du gouvernement fédéral et du gouvernement provincial, ce projet permettra de protéger l'environnement et de faire en sorte qu'Halifax demeure une escale de renom pour les croisières comprenant le Canada et la Nouvelle-Angleterre», a déclaré Mme Oldfield. «Le secteur des croisières est une partie importante de l'économie locale, puisqu'il génère quelque 50 millions de dollars par an en retombées économiques.»

Une fois installé, le système d'alimentation à quai aura des avantages immédiats en réduisant de sept pour cent le nombre de bateaux de croisière tournant au ralenti, ainsi qu'en améliorant la qualité de l'air et donc notre santé. Ce pourcentage devrait augmenter en fonction du nombre de bateaux utilisant les installations. Cette réduction de sept pour cent représente une diminution annuelle de quelque 123000 litres de carburant, soit 370000 kg de gaz à effet de serre et d'émissions de polluants atmosphériques.

Halifax possède l'un des plus grands ports naturels au monde et les postes à quai les plus profonds de la côte Est de l'Amérique du Nord. En 2012, le Port d'Halifax a généré environ 1,5 milliard de dollars en retombées économiques et assuré plus de 11 000 emplois. Le secteur des croisières représente chaque année environ huit pour cent de la totalité des touristes en Nouvelle-Écosse.

Le financement nécessaire au programme de l'alimentation à quai a été consenti en vertu des Initiatives en matière de transport propre (budget 2011), dans le cadre du renouvellement du Programme de la qualité de l'air du gouvernement du Canada. Ces initiatives portent sur l'harmonisation de la réglementation canadienne avec celle des États-Unis ainsi qu'avec les normes internationales, ce qui permet d'améliorer l'efficacité du réseau de transport et de promouvoir des technologies vertes grâce à des programmes comme celui de l'alimentation à quai pour les ports. Elles aideront le Canada à atteindre son objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 17 % d'ici 2020 comparativement aux concentrations relevées en 2005.

-30-

Pour en savoir plus, prière de communiquer avec :

Geneviève Sicard
Attachée de presse
Cabinet de l'honorable Denis Lebel
Ministre des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités, Ottawa
Tél. : 613-991-0700

Tina Thibeau
Développement économique et rural et Tourisme
Province de la Nouvelle-Écosse
Tél. : 902-424-5836
Cellulaire: 902-483-6104

Natalie Kenrick
Conseillère principale, Communications
Administration portuaire d’Halifax
902-426-3465
nkenrick@portofhalifax.ca

Haut de la page

Le Port d'Halifax et le Port de Sheet Harbour présentent leurs capacités EN MATIÈRE DE produits forestiers à l'occasion de l'AGA de l'Association des produits forestiers de la Nouvelle-Écosse

16 janvier 2013 - Halifax, N.-É.- Le Port d'Halifax et le Port de Sheet Harbour présentent leurs capacités à l'occasion de la 79e assemblée générale annuelle de l'Association des produits forestiers de la Nouvelle-Écosse (APFNE).

«Dans notre région, les produits forestiers sont un important produit d'exportation», a indiqué Patrick Bohan, directeur du développement commercial pour l'Administration portuaire d'Halifax. «Le Port d'Halifax et le Port de Sheet Harbour expédient de nombreux produits forestiers dans le monde entier, comprenant le bois d'œuvre, les produits de pâtes et papiers, les arbres de Noël et les copeaux de bois.»

L'assemblée générale annuelle de l'APFNE propose un certain nombre de réunions et de séances, dont une sur les marchés d'exportation européens. «Les produits forestiers continuent d'être en demande dans de nombreux marchés étrangers. Notre présence à cette assemblée nous permet donc de rencontrer directement des producteurs de la Nouvelle-Écosse pour leur montrer comment nous pouvons les relier aux principaux marchés», a ajouté M. Bohan.

-30-

Pour en savoir plus, prière de communiquer avec :

Natalie Kenrick
Conseillère principale, Communications
Administration portuaire d’Halifax
902-426-3465
nkenrick@portofhalifax.ca

Haut de la page

Le Port d'Halifax fait la promotion, dans l'Ouest du Canada, de ses capacités en matière de légumineuses

8 janvier 2013 - Halifax, N.-É. - Le Port d'Halifax fait la promotion de ses capacités en matière de produits céréaliers et de légumineuses à l'occasion des Saskatchewan Pulse Days et du Western Canadian Crop Production Show.

Les légumineuses, qui comprennent les pois, les haricots, les lentilles et divers produits de semence, représentent désormais des exportations se chiffrant en milliards de dollars. «En ce qui concerne ces produits, le Port d'Halifax possède les infrastructures et les liens nécessaires vers certains marchés émergents», a indiqué Patrick Bohan, directeur du développement commercial pour l'Administration portuaire d'Halifax. «Notre présence nous donne donc la possibilité de rencontrer directement les expéditeurs et de promouvoir ce que nous sommes en mesure de faire pour les relier aux principaux marchés.»

Au Canada, la production des légumineuses a augmenté d'environ cinq fois au cours des 20 dernières années. En 2011, le Canada a exporté quelque 4,3 millions de tonnes de légumineuses, représentant environ 5 milliards de dollars. Ces produits sont exportés vers l'Europe, le Moyen-Orient, le sous-continent indien et l'Amérique du Sud. «Nos capacités de stockage en vrac et de transbordement font du Port d'Halifax une passerelle d'exportation clé pour le secteur de l'agroalimentaire, lequel est en pleine croissance», a ajouté M. Bohan.

-30-

Pour en savoir plus, prière de communiquer avec :

Michele Peveril
Directrice des relations stratégiques
Administration portuaire d’Halifax
902-426-1060
mpeveril@portofhalifax.ca

Natalie Kenrick
Conseillère principale, Communications
Administration portuaire d’Halifax
902-426-3465
nkenrick@portofhalifax.ca

Haut de la page

Cession prochaine du bail du Halifax Seaport Farmers' Market À l'Administration portuaire d'Halifax

4 octobre 2012 - Halifax, N.-É. - Les membres du conseil d'administration de la City Market of Halifax Cooperative Ltd (CMHC) se sont rencontrés en fin de journée pour passer à l'étape suivante de la cession du bail du marché à l'Administration portuaire d'Halifax (APH), propriétaire du bâtiment où loge celui-ci.

La CMHC et la Nova Scotia Farmers’ Market Development Cooperative Ltd (FMDC) avaient autorisé leur conseil d'administration en mai à négocier la cession du bail. La CMHC et l'Administration portuaire d'Halifax ont entre-temps mis au point les détails de cette cession qui se fera de manière ordonnée cet automne.

« Nous serons très heureux de travailler avec les membres du conseil d'administration de la Nova Scotia Farmers’ Market Development Cooperative Ltd pour mettre au point un plan qui permettra de stabiliser le marché. Dès que nous serons en mesure de le faire, l'Administration portuaire d'Halifax travaillera avec les vendeurs, les clients, la collectivité et les autres parties concernées pour donner à cet espace public un avenir viable », a indiqué Paul MacIsaac, vice-président principal de l'Administration portuaire d'Halifax.

Le marché continuera donc à fonctionner sans changements immédiats. Pour plus d'informations, veuillez visiter le www.halifaxfarmersmarket.com ou le www.halifaxseaport.ca.

Contexte :

L'Administration portuaire d'Halifax est chargée du développement et de la gestion d'un bien foncier de 260 acres consacré aux activités de fret et de croisière, contribuant ainsi de manière importante à la croissance économique locale, régionale et nationale. Les revenus qui découlent de ses activités permettent d'en réinvestir une partie dans ses installations. L'Administration portuaire d'Halifax est propriétaire du district Halifax Seaport, lequel a été réaménagé au cours des 10 dernières années pour en faire un espace public.

Haut de la page

Le Port d'Halifax a accueilli plus de trois millions de croisiéristes

1 octobre 2012 - Halifax, N.-É. - L'Administration portuaire d'Halifax (APH) fêtera aujourd'hui l'accueil de quelque trois millions de croisiéristes dans la ville.

« C'est une étape formidable, et nous tenons à remercier tous les habitants d'Halifax pour leur merveilleuse hospitalité, » a indiqué Cathy McGrail, directrice, Développement des croisières, Administration portuaire d'Halifax. « Les partenaires de l'industrie du tourisme ainsi que la communauté locale ont beaucoup travaillé pour offrir aux personnes qui visitent notre ville une expérience mémorable; cet effort a été essentiel au développement des activités de croisière à Halifax au cours des trente dernières années. »

La journée d'aujourd'hui sera également la plus chargée de la saison 2012, puisque cinq navires de croisière, transportant en tout 8 600 passagers, feront escale à Halifax.

« Félicitations donc à l'Administration portuaire d'Halifax pour cet événement extraordinaire », a déclaré Percy Paris, ministre du Développement économique et rural et du Tourisme. « Grâce à Tourisme Nouvelle-Écosse, nous travaillons en partenariat avec l'industrie pour mettre l'accent sur les priorités stratégiques, p. ex. améliorer l'accès à la Nouvelle-Écosse grâce aux croisières et à d'autres formes de transport, pour que les touristes puissent plus facilement découvrir les beautés de notre province. »

Pour célébrer cet événement, l'APH est heureuse de faire don au Nova Scotia Community College d'une bourse de 1 500 $ qui sera remise, selon des critères financiers, à un étudiant en gestion touristique.

Le Port d'Halifax prévoit accueillir, pendant la saison des croisières 2012, quelque 130 bateaux et 240 000 passagers. Chaque année, les retombées pour l'économie locale sont d'environ 50 millions de dollars.

Haut de la page

Les Journées portuaires 2012 se consacrent aux nouvelles chaînes d'approvisionnement qui passent par Halifax

19 septembre 2012 - Halifax, N.-É. - Les Journées portuaires 2012 sont organisées pour offrir aux professionnels de l'industrie du transport diverses activités, comme des séances de travail, ainsi que des possibilités de réseautage. Le thème de cette année est le suivant « De nouvelles chaînes d'approvisionnement passent par Halifax ». Les discussions porteront sur les nombreuses initiatives en cours qui mèneront à d'importants projets d'immobilisations et investissements dans la région de l'Atlantique, ainsi que sur leurs retombées pour le Port d'Halifax.

Cet événement accueillera des conférenciers représentant tous les aspects de la chaîne d'approvisionnement et mettra en valeur la diversité des activités du Port d'Halifax. Les médias sont invités à assister aux séances qui se dérouleront le jeudi 20 septembre et auxquelles participeront les entreprises et organisations suivantes : Ambassatours Gray Line, Conseil économique des provinces de l'Atlantique, CN, Administration portuaire d'Halifax, Liquor Control Board of Ontario, Logistec Stevedoring Inc., MAN Diesel and Turbo Canada, Transportation Media, UPS Canada and ZIM Integrated Shipping Services (Canada) Co. Ltd.

ACTIVITÉS : Débats, discours d'ouverture, photos et possibilités d'entrevues

DATE : Le jeudi 20 septembre 2012

8 h Petit déjeuner du président
Remarques de Geoff Machum, président du conseil d'administration de l'Administration portuaire d'Halifax

9 h 30 1re séance de travail : Possibilités liées à la chaîne d'approvisionnement à partir de mégaprojets
Animée par Patrick Bohan, Administration portuaire d'Halifax
Panélistes : Curtis Doiron, Logistec Stevedoring Inc.; Patrick Brannon, Conseil économique des provinces de l'Atlantique; Pierre Poulain, MAN Diesel and Turbo Canada

11 h 10 2e séance de travail : Débat ouvert
Animé par Lou Smyrlis, Transportation Media
Panélistes : Volker Kluge, ZIM Integrated Shipping Services (Canada) Co. Ltd.; Nick Nanos, Liquor Control Board of Ontario; Jim Ramsay, UPS Canada; Keith Reardon, CN

12 h 30 Déjeuner-conférence
Conférencier d'honneur : Dennis Campbell, Ambassatours Gray Line

LIEU : Cunard Centre, 961, chemin Marginal, Halifax
Musée canadien de l'immigration, Pier 21, 1055, chemin Marginal, Halifax (déjeuner-conférence seulement)

Pour plus d'informations, suivez-nous sur Twitter at www.twitter.com/portofhalifax avec le mot-clic #hfxportdays.

Haut de la page

Port d'Halifax : premier port au Canada à signer un protocole d'entente avec l'Autorité du canal de Panama

18 septembre 2012 - Halifax, N.-É. - L'Administration portuaire d'Halifax a signé un protocole d'entente avec l'Autorité du canal de Panama. Le Port d'Halifax est le premier port au Canada à signer un protocole d'entente avec l'Autorité du canal de Panama.

Le but de ce protocole est d'établir des possibilités commerciales, de mieux faire connaître les ports, d'échanger des informations et d'entreprendre des initiatives conjointes en matière de marketing.

« De plus en plus de marchandises en provenance d'Asie transitent par le Port d'Halifax, et puisque les travaux d'élargissement du canal de Panama sont en voie d'achèvement, les gros navires qui se rendront en Amérique du Nord et à Halifax ou qui en partiront, pourront bientôt emprunter un autre itinéraire », a indiqué Karen Oldfield, PDG, Administration portuaire d'Halifax. « Grâce aux avantages que procurent les temps de transit entre Halifax et les marchés asiatiques, il est logique que nous établissions un partenariat stratégique avec l'Autorité du canal de Panama, et ce protocole d'entente profitera aux deux ports.

« Le protocole d'entente avec l'Administration portuaire d'Halifax renforce l'importance de l'itinéraire exclusivement maritime passant par le canal de Panama », a indiqué Jorge Quijano, administrateur de l'Administration du canal de Panama. « Dans le climat économique actuel, il est plus que jamais important d'offrir le meilleur service à la clientèle qui soit, et ce protocole nous permettra de coopérer pleinement et de travailler ensemble pour la poursuite des activités commerciales entre l'Asie et la côte Est du Canada. »

Haut de la page

Le Port d'Halifax et l'Aéroport international Stanfield d'Halifax font la promotion d'Halifax comme porte d'entrée de la côte Est

17 septembre 2012 - Halifax, N.-É. - L'Administration portuaire d'Halifax et l'Aéroport international Stanfield d'Halifax ont organisé une réception ensemble, ce soir, à Shanghai, en Chine, pour promouvoir Halifax comme porte d'entrée de la côte Est.

Cette réception s'inscrivait dans la mission commerciale en Chine du Conseil de la Fédération de Chine, dirigée par le premier ministre Darrell Dexter. À cette occasion, le Port d'Halifax et l'Aéroport international Stanfield d'Halifax ont eu la possibilité de promouvoir Halifax comme porte d'entrée en Amérique du Nord, à la fois pour les personnes et les marchandises.

« Près de la moitié du fret qui transite par Halifax vient de l'Asie, et cette région du monde constitue pour notre croissance l'un de nos principaux atouts. Il est donc important de faire connaître notre port et de développer de nouveaux contacts en Asie », a indiqué Karen Oldfield, PDG, Administration portuaire d'Halifax. « Cette réception a permis à notre port et à notre aéroport d'enrichir les relations qu'ils entretiennent avec la Chine et d'en créer de nouvelles. »

Les entreprises néo-écossaises faisant partie de la mission ont également eu la possibilité de développer des relations et de parler de diverses opportunités. Cette réception a été organisée en partenariat avec le Conseil d'affaires Canada-Chine. Quelque 120 personnes y ont participé.

« Nous sommes heureux de poursuivre le développement de relations avec la Chine, et avec l'achèvement, en novembre, des travaux de prolongement de notre piste principale, nous serons prêts à une augmentation du nombre de passagers et des volumes de fret en provenance de l'Asie », a déclaré Jerry Staples, vice-président, Développement et marketing aériens, Aéroport international d'Halifax.

-30-

Renseignements:

Michele Peveril
Gestionnaire principale, Relations stratégiques
Administration portuaire d’Halifax
902-426-1060
mpeveril@portofhalifax.ca

Natalie Kenrick
Conseillère principale, Communications
Administration portuaire d’Halifax
902-426-3465
nkenrick@portofhalifax.ca

Jennifer Delorey Lyon
Coordinatrice des communications de l’entreprise et des relations avec les médias
Administration de l’aéroport international d’Halifax

(902) 221-4664
jennifer.deloreylyon@hiaa.ca

Haut de la page

Visite du ministre Ashfield au port d’Halifax dans le cadre de projets d’investissement de la Porte de l’Atlantique

14 septembre 2012 – Halifax, N.-É.– L’honorable Keith Ashfield, ministre de la porte d’entrée de l’Atlantique, a visité aujourd’hui les installations du port d’Halifax afin de souligner les progrès réalisés relativement à deux projets d’envergure. Le ministre Ashfield, qui était accompagné de représentants de l’Administration portuaire d’Halifax, a visité le chantier du projet d'agrandissement du terminal South End, qui a été réalisé récemment, ainsi que le chantier de construction du projet d’amélioration de la porte d’entrée polyvalente des terminaux de Richmond.

« Aujourd’hui marque un important pas en avant alors que nous célébrons des investissements au port d’Halifax. Ces investissements contribueront non seulement à améliorer le commerce et la circulation maritime à destination ou en provenance du plus grand port en eaux profondes de la région, mais ils profiteront aussi à l’économie en facilitant le commerce dans l’ensemble de la région de l’Atlantique », a dit le ministre Ashfield. « Grâce à ces améliorations aux installations portuaires, Halifax pourra profiter des possibilités économiques qui en découleront. Ces projets accroîtront la compétitivité du port en facilitant le mouvement des échanges commerciaux internationaux qui transitent par la Porte et le Corridor de commerce de l’Atlantique. Des investissements comme ceux-ci dans l’infrastructure stratégique sont essentiels au succès de notre porte d’entrée. »

Le gouvernement du Canada consacrera jusqu’à 17,5 millions de dollars au projet d’agrandissement du terminal South End. Ce projet permettra au port d’Halifax d’accueillir simultanément deux des plus gros navires au monde, ce qui conférera au port un avantage au plan du commerce international. Le gouvernement du Canada consacrera aussi jusqu’à 36,5 millions de dollars au projet des terminaux de Richmond. Ce projet permettra d’améliorer et d’accroître la valeur ajoutée du port ainsi que sa capacité de manutention des marchandises diverses. « Il est essentiel de disposer de l’infrastructure appropriée si nous voulons que notre porte d’entrée soit très compétitive », a dit Mme Karen Oldfield, présidente-directrice générale de l’Administration portuaire d’Halifax. « Ces améliorations des terminaux, qui sont cofinancées par le gouvernement du Canada, nous permettront de faire face à la croissance future des activités du port d’Halifax en ce qui concerne les marchandises conteneurisées et les marchandises diverses. » Le gouvernement du Canada est déterminé à collaborer avec ses partenaires des secteurs public et privé en vue de faire de la Porte et du Corridor de commerce de l’Atlantique un point d’entrée principal en Amérique du Nord.

Dans le cadre du Fonds pour les portes d’entrée et les passages frontaliers, le Canada investira plus de 250 millions de dollars dans des projets d’infrastructure de transport pour appuyer la Porte et le Corridor de commerce de l’Atlantique.

La Porte et le Corridor de commerce de l’Atlantique est l’itinéraire entièrement maritime le plus court entre la côte Est de l’Amérique du Nord et les marchés de l’Europe, et ceux de l’Asie via le canal de Suez. Les services ferroviaires pour le transport de conteneurs gerbés assurent un lien direct à destination de Chicago en 71 heures, et un vol de deux heures relie la Porte de l’Atlantique à Montréal, Toronto, Boston et New York.

Pour plus de renseignements au sujet de la Porte canadienne de l’Atlantique, consultez le www.atlanticgateway.gc.ca.

-30-

Renseignements :

Barbara Mottram
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Keith Ashfield
Ministre de la Porte d’entrée de l’Atlantique, Ottawa
613-992-3474

Relations avec les médias
Transports Canada, Ottawa
613-993-0055

Haut de la page

Élection d’un nouveau vice-président au conseil d’administration de l’Administration portuaire d’Halifax

14 septembre 2012 – Halifax, N.-É.– L’Administration portuaire d’Halifax annonce avec plaisir que David Henderson a été élu vice-président de son conseil d’administration. M. Henderson a été nommé pour la première fois au conseil d'administration de l’Administration portuaire d’Halifax en octobre 2007; il y a ensuite été renommé pour un deuxième mandat de trois ans. En septembre 2012, il a été élu vice-président par le conseil d’administration pour un mandat de deux ans. Il est actuellement président du comité de la sécurité, de l’environnement et de la sûreté, et membre des comités de vérification et de stratégie de la porte d’entrée.

M. Henderson succède à Tom McInnis au poste de vice-président, après la récente nomination de M. McInnis au Sénat du Canada. « M. McInnis va beaucoup nous manquer, à l’Administration portuaire d’Halifax », a indiqué Geoff Machum, président du conseil d’administration de l’Administration portuaire d’Halifax. « Il a fait beaucoup pour le port lorsqu’il a été avec nous, et je suis convaincu qu’il représentera la Nouvelle-Écosse et le Canada avec le même enthousiasme dans ses nouvelles fonctions. »

« L’élection de David Henderson comme vice-président reflète la haute considération que les autres membres du conseil portent à son travail et à sa contribution au nom de l’Administration portuaire d’Halifax depuis sa première nomination au conseil il y a cinq ans », a ajouté M. Machum. « M. Henderson a occupé divers postes ici, il est un membre de longue date des comités de vérification et de la stratégie de la porte d’entrée, ce qui lui sera très utile pour continuer à apporter une précieuse contribution dans ses nouvelles fonctions de vice-président. »

M. Henderson est un professionnel des ventes chevronné qui compte plus de 35 ans d’expérience dans ce domaine. Il a occupé des postes de responsabilité comme représentant commercial et chargé de compte pour la région atlantique au sein de deux grandes entreprises manufacturières internationales. Il est actuellement chargé de compte pour le territoire atlantique à Samsung Electronics Canada Inc. Il gère également un portefeuille d’immeubles résidentiels dans la Municipalité régionale d'Halifax.

M. Henderson est actif dans sa communauté. Il est président de la Nova Scotia Mixed Curling Association, il est un ancien membre du Club Kiwanis et membre de l’Association canadienne des professionnels de la vente. Il est aussi un collecteur de fonds pour de nombreux organismes de bienfaisance.

-30-

Renseignements :

Michele Peveril
Gestionnaire principale, Relations stratégiques
Administration portuaire d’Halifax
902-426-1060
mpeveril@portofhalifax.ca

Natalie Kenrick
Conseillère principale, Communications
Administration portuaire d’Halifax
902-426-3465
nkenrick@portofhalifax.ca

Haut de la page

Standard & Poor's confirme la cote de solvabilité de A attribuée à l’Administration portuaire d’Halifax

5 septembre 2012 – Halifax, N.-É. - Standard & Poor’s a publié un communiqué aujourd’hui confirmant la cote de solvabilité de A attribuée à l’Administration portuaire d’Halifax. Cliquez ici pour plus de renseignements.

Haut de la page

L’Administration portuaire d’Halifax rend hommage à Ruth Goldbloom

30 août 2012 – Halifax, N.-É.– L’Administration portuaire d’Halifax rend hommage à Ruth Goldbloom, O.C., décédée hier.

Ruth a parrainé la création du Musée canadien de l’immigration du Quai 21 afin de raconter l’histoire du million d’immigrants qui ont franchi les portes du Quai 21 pour entreprendre une nouvelle vie au Canada. Ruth a aussi une longue histoire de bénévolat dans la collectivité et dans de nombreux organismes.

« Nous venons de perdre l’une de nos plus grandes citoyennes », a dit M. Geoff Machum, président du conseil d’administration de l’Administration portuaire d’Halifax. « Lorsque Ruth avait l’une de ses nombreuses causes en tête, elle était une force surnaturelle sur laquelle on pouvait compter. Elle laisse un héritage extraordinaire. »

« Nous n’oublierons jamais la passion de Ruth pour sa communauté, ni sa ténacité pour la création d’un musée au Quai 21 », a dit Karen Oldfield, présidente-directrice générale de l’Administration portuaire d’Halifax. « Elle a si bien travaillé et inspiré les autres que le Quai 21 est devenu réalité et que ce musée est aujourd’hui un musée national très prisé. »

L’Administration portuaire d’Halifax désire exprimer ses condoléances à la famille et aux amis de Ruth.

En souvenir de Ruth, les drapeaux du port de mer d’Halifax seront en berne aujourd’hui et demain.

-30-

Renseignements :

Michele Peveril
Gestionnaire principale, Relations stratégiques
Administration portuaire d’Halifax
902-426-1060
mpeveril@portofhalifax.ca

Haut de la page

NSBI présente la communauté au nouveau gestionnaire du port de Sheet Harbour

28 août 2012 – Sheet Harbour, N.-É. – Nova Scotia Business Inc. (NSBI) a présenté aujourd’hui, le 28 août, la communauté de Sheet Harbour au nouveau gestionnaire de son port, l’Administration portuaire d’Halifax.

Lors d’une journée portes ouvertes au chalet de la Eastern Shore Wildlife Association, les membres de la communauté ont eu l’occasion de rencontrer le nouvel exploitant et d’en apprendre davantage au sujet des plans de l’Administration portuaire d’Halifax pour la transition et la gestion.

Des représentants des gouvernements fédéral et provincial étaient aussi sur place pour souhaiter la bienvenue aux nouveaux gestionnaires du port dans la communauté. « Cette nouvelle entente de gestion pourrait faire de Sheet Harbour un port de choix et un moteur économique pour la région », a dit Jim Boudreau, député de Guysborough-Sheet Harbour, au nom de Percy Paris, ministre du Développement économique et rural et du Tourisme.

NSBI a conclu, le 1er juillet, un contrat qui confère à l’Administration portuaire d’Halifax les responsabilités de la gestion du terminal portuaire de Sheet Harbour. « Le port de Sheet Harbour est entre bonnes mains avec l’Administration portuaire d’Halifax », a déclaré Peter MacKay, ministre responsable de la Nouvelle-Écosse. « Je suis convaincu que la nouvelle direction contribuera à donner un nouvel élan au port, et qu’elle travaillera main dans la main avec la communauté pour apporter du travail dans la région, en Nouvelle-Écosse et aux corridors de commerce au-delà de nos frontières, et y étendre cette importante porte d’entrée. »

Le port de Sheet Harbour, qui a été construit par la province en 1989, est toujours propriété provinciale par l’intermédiaire de la NSBI.

« Nous tenons à reconnaître l’énorme travail que les membres de la communauté ont accompli pour contribuer à réaliser cette entente », a indiqué Stephen Lund, président-directeur général de NSBI. « Nous espérons que les relations avec la communauté et l’Administration portuaire d’Halifax seront fructueuses, et pendant longtemps. »

Nova Scotia Business Inc. a travaillé en collaboration avec le comité de la gouvernance du port de Sheet Harbour au processus de sélection du nouveau gestionnaire du port.

« La communauté croit fermement que le nouveau gestionnaire mènera le port à de nouveaux sommets. Nous avons de nombreux débardeurs qui travaillent loin de chez eux et qui aimeraient avoir plus de possibilités de travail au port », a indiqué Anthony Turner, membre du comité de la gouvernance du port de Sheet Harbour.

Le port est très bien adapté aux industries navales et basées sur les ressources, ainsi qu’au secteur de la fabrication et du transport de conteneurs.

« Nous tenons à remercier la communauté de Sheet Harbour pour l’accueil chaleureux qu’elle nous a réservé », a indiqué George Malec, vice-président, développement des affaires et opérations, Administration portuaire d’Halifax.

« Le port de Sheet Harbour est un atout important pour cette communauté, et nous sommes déterminés à faire croître l’entreprise pour en faire profiter l'économie locale. »

Nova Scotia Business Inc. assure la gestion de nombreux ports et parcs industriels dans toute la province. Pour plus de renseignements sur les ports et les parcs industriels en Nouvelle-Écosse, visitez le site http://nsbi.ca/property.

Nova Scotia Business Inc. est l’organisme de développement des entreprises de la province, dirigé par le secteur privé de la Nouvelle-Écosse. Par le développement de marchés, l’attraction d’investissements, le financement des entreprises et le capital de risque, NSBI aide les entreprises néo-écossaises et attire les entreprises internationales en Nouvelle-Écosse.

Pour plus de renseignements, consultez le site www.nsbi.ca et suivez-nous en ligne au www.nsbi.ca/connect.

Consultez le site portofsheetharbour.ca.

Personnes-ressources pour les médias :

Cindy Roberts
Nova Scotia Business Inc.
902-222-3658
croberts@nsbi.ca

Michele Peveril
Gestionnaire principale, Relations stratégiques
Administration portuaire d’Halifax
902-426-1060
mpeveril@portofhalifax.ca

Haut de la page

Le port d’Halifax participe à la foire des produits aquatiques Vietfish 2012

Le port d’Halifax a participé récemment à Vietfish 2012, une foire annuelle des produits aquatiques au Vietnam. Pour la deuxième année consécutive, nous avons partagé un kiosque avec Hoang Ha International Logistics, un transitaire spécialisé dans les fruits de mer.

L’an dernier, 21 % de nos importations du Vietnam étaient constitués de fruits de mer; elles étaient d’environ 12 % en 2010.

Sur la photo on peut voir Anh Ngo, directeur du développement des entreprises du port d’Halifax au Vietnam, et Daniel Doan, directeur du développement des entreprises du CN au Vietnam.

Haut de la page

Le parc logistique d’Halifax renforce sa capacité d’entreposage frigorifique

24 juillet 2012 – Halifax, N.-É.– Le Parc logistique d’Halifax – Porte de l’Atlantique, situé dans le parc commercial Burnside, accueille Nova Cold Storage, comme premier centre logistique à service complet pour aliments réfrigérés et congelés. Nova Cold a amorcé les travaux de son usine de 9,5 millions de dollars, à la fine pointe de la technologie, qui sera située sur l’avenue Wilkinson.

Nova Cold agrandit ses installations pour accueillir ses activités d’entreposage de poisson congelé et d’aliments transformés et ainsi desservir les transformateurs, les exportateurs et les transitaires. Une fois terminée, la nouvelle installation de 60 000 pi. ca. d’entreposage frigorifique de transbordement, sous inspection fédérale, pourra accueillir 5 500 palettes, assez pour remplir 250 conteneurs maritimes.

« La possibilité d’acheter des terrains dans un secteur aussi central est ce qui nous a incités à construire cet entrepôt moderne », a déclaré Barry Smith, président de Nova Cold Storage. « Notre nouvelle installation sera la seule à offrir aux entreprises une sécurité complète de la chaîne du froid, parce que les portes des quais de chargement sont construites pour s’ouvrir vers l’intérieur de façon que les remorques et les conteneurs puissent être chargés et scellés à l’intérieur de quais réfrigérés de 50 pieds. »

Le Parc logistique d’Halifax – Porte de l’Atlantique est un emplacement idéal pour la distribution, car il offre aux entreprises de logistique de vastes terrains au cœur de la ville. Le parc est desservi par cinq grands axes routiers et se trouve à 10 ou 15 minutes du port international d’Halifax, de l’Aéroport international Stanfield d’Halifax et de la gare de triage intermodale ferroviaire du CN.

« La conception du parc logistique laisse aux camions amplement d’espace de manœuvre pour une rotation rapide », a indiqué Richard Butts, administrateur en chef de la municipalité régionale d’Halifax. « Nova Cold, notre plus récente entreprise à s’installer ici, jouera un rôle clé dans le transport d'aliments réfrigérés, à mesure que le réseau de distribution de la Porte d'entrée prendra de l’expansion. »

Depuis 2006, 50 acres du Parc logistique d’Halifax – Porte d’entrée de l’Atlantique ont été développés. Aujourd’hui, huit entreprises offrent des services d’entreposage, de dédouanement, de transbordement, d’expédition de fret et d’autres services à valeur ajoutée, notamment la livraison « juste à temps ». Le parc logistique est également bien placé pour jouer un rôle de soutien des entreprises engagées dans les mégaprojets de 70 milliards de dollars qui sont en cours dans le Canada atlantique, notamment le contrat de 25 milliards de dollars des Chantiers maritimes Halifax.

« Notre région possède l’infrastructure de transport nécessaire pour être concurrentielle à l’échelle internationale, et de nouveaux investissements d’entreprises du secteur privé comme Nova Cold Storage sont une indication de l’efficacité de notre stratégie pour devenir la porte d’entrée privilégiée de l’Est du Canada », a indiqué Joyce Carter, présidente du conseil du Halifax Gateway Council et directrice financière et directrice de la stratégie, Administration de l’aéroport international d’Halifax.

La phase 1 du Parc logistique d’Halifax – Porte d’entrée de l’Atlantique est en cours; elle comprend 140 acres de terrains aménagés. La phase 2 offrira 128 acres de plus pour des possibilités de développement futur.

Pour plus de renseignements, consultez le site www.halifaxgateway.com et cliquez sur « Land ». Une fiche de renseignements et des photos du développement de la Porte d’entrée de l’Atlantique – Parc logistique d’Halifax peuvent être obtenues sur demande.

-30-

À propos de la porte d’entrée d’Halifax
Stratégiquement située sur la côte Est du Canada, la porte d’entrée d’Halifax comprend l’Aéroport international Stanfield d’Halifax, le port international d’Halifax, deux terminaux à conteneurs super post-panamax, le réseau ferroviaire du CN, un fort secteur de logistique et d’entreposage et une excellente infrastructure routière. La porte d’entrée d’Halifax est gérée par le Greater Halifax Partnership. www.halifaxgateway.com.

À propos du Greater Halifax Partnership
Le Greater Halifax Partnership est l’organisme responsable du développement économique pour Halifax. Il s’efforce de favoriser la rétention et à la croissance des entreprises, d’attirer de nouveaux investissements, de renforcer la collectivité et d’aider les gens à réussir. Plus de 130 entreprises et les trois niveaux de gouvernement investissent dans le Greater Halifax Partnership afin de soutenir la croissance économique à Halifax. www.greaterhalifax.com

Renseignements :

Krista Hall, Communications
Greater Halifax Partnership
(bureau) 902-490-7105
(cellulaire) 902-223-9170
khall@greaterhalifax.com

Haut de la page

L’Administration portuaire d'Halifax participe à une table ronde sur le plan d’infrastructure à long terme du gouvernement du Canada

28 juin 2012 – Halifax, N.-É. – L’Administration portuaire d’Halifax a participé aujourd’hui à une table ronde sur les infrastructures, à St. John’s, Terre-Neuve-et-Labrador.

La discussion portait sur le plan d’infrastructure à long terme du gouvernement du Canada, et sur sa prolongation au-delà de l’expiration du plan Chantiers Canada prévue pour 2014. Les participants étaient invités à échanger des réflexions et des idées afin de créer un plan cohérent à long terme. Le nouveau plan mettra l’accent sur des investissements qui soutiennent une croissance économique à long terme.

« Des infrastructures modernes sont un élément clé pour la compétitivité d’un port », a indiqué Greg Baker, directeur principal, Génie et infrastructure à l’Administration portuaire d’Halifax. « L’Administration portuaire d’Halifax et le gouvernement du Canada financent conjointement des travaux d’amélioration de plus de 100 millions de dollars, avec des investissements complémentaires du secteur privé. Les ports sont un atout stratégique pour notre pays, et il est important d’avoir une vision à long terme lorsqu’il s’agit d’évaluer les infrastructures qui leur sont associées, afin que nous puissions demeurer compétitifs. »

L’honorable Denis Lebel, ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités s’est joint à l’honorable Peter Penashue et à l’honorable Tom Hedderson, ministre des Transports et des Travaux publics de Terre-Neuve-et-Labrador, pour la table ronde. Les participants à ces tables rondes régionales comprenaient des chefs de file provinciaux, territoriaux, municipaux et du monde des affaires.

Haut de la page

Zim ajoute une nouvelle escale à Halifax sur son service atlantique

À partir de juillet, Zim ajoutera une nouvelle escale à Halifax sur son service atlantique de conteneurs, connu sous le nom de ZCA (Zim Container Service Atlantic).

La première escale à Halifax sera effectuée le 19 juillet, par le Zim Texas, d’une capacité de 4 250 EVP, qui commencera le 3 juillet la nouvelle rotation à destination des ports de l’ouest, au départ de Haïfa.

Le temps de transit de Tarragone à Halifax sera de 7 jours, de 8 jours de Gênes et de 14 jours de Haïfa.

Ce service est assuré par 6 navires de 4 250 EVP, et utilisera le terminal Halterm à Halifax.

La rotation des ports du service ZCA sera : Haïfa, Pirée, Gênes, Tarragone, Halifax, New York, Savannah, Kingston, Tarragone et retour à Haïfa.
Zim fait aussi escale au terminal Halterm pour son service ZCP qui dessert le marché de l’Asie/côte Est des États-Unis/côte Ouest des États-Unis/Canada.

Haut de la page

NSBI annonce une nouvelle gestion au terminal du port de Sheet Harbour

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

L’Administration portuaire d’Halifax assurera la gestion des activités du terminal du port de Sheet Harbour.

-----------------------------------------------------------------

Nova Scotia Business Inc. a conclu, le 1er juillet 2012, un contrat qui confère à l’Administration portuaire d’Halifax les responsabilités de la gestion du terminal portuaire de Sheet Harbour. Cette entente de dix ans est basée sur le rendement et comporte une option de renouvellement.

L’Administration portuaire d’Halifax assurera la gestion et l’exploitation du port en vertu d’une entente assortie d’objectifs de rendement.

« L’Administration portuaire d’Halifax a accès à un réseau international dans ce secteur et possède une bonne réputation », a indiqué Stephen Lund, président-directeur général de Nova Scotia Business Inc. « En vertu de cette nouvelle entente, l’objectif du comité directeur de NSBI et de Sheet Harbour est d’augmenter le nombre d’heures annuelles travaillées au port et de stimuler la croissance économique pour la communauté de Sheet Harbour. »

L’Administration portuaire d’Halifax fournira l’accès à de nombreuses entreprises concurrentielles de manutention portuaire et la possibilité d’utiliser le terminal. « Nous nous réjouissons de l’arrivée de l’Administration portuaire d’Halifax dans notre communauté ainsi que des possibilités qu’elle peut apporter à Sheet Harbour », a indiqué Anthony Turner, membre du comité directeur du port de Sheet Harbour.

Ce port, qui est situé à Sheet Harbour sur la côte Est de la Nouvelle-Écosse, est très bien adapté aux industries navales et basées sur les ressources, au secteur de la fabrication et pour servir de port intermédiaire pour les navires en route vers une autre destination. Des entreprises ont déjà établi des usines de transformation et des installations d’expédition au port pour concurrencer d’autres emplacements.

« Nous savons que le port de Sheet Harbour est un atout important et nous avons bien hâte de collaborer avec tous les autres membres de la communauté pour travailler au succès de cette opération », a indiqué George Malec, vice-président, développement des affaires et opérations, Administration portuaire d’Halifax.

Nova Scotia Business Inc., l’Administration portuaire d’Halifax et des représentants du comité directeur du port de Sheet Harbour tiendront une journée portes ouvertes pour les gens de la communauté. Les détails seront annoncés sous peu.

Nova Scotia Business Inc. est l’organisme de développement des entreprises de la province, dirigé par le secteur privé de la Nouvelle-Écosse. Par le développement de marchés, l’attraction d’investissements, le financement des entreprises et le capital de risque, NSBI aide les entreprises néo-écossaises et attire les entreprises internationales en Nouvelle-Écosse. Pour plus de renseignements, consultez le site www.nsbi.ca et suivez-nous en ligne à www.nsbi.ca/connect.

----------------------------------------------------------------

POUR LES MÉDIAS ÉLECTRONIQUES :

L’Administration portuaire d’Halifax assurera la gestion des activités du terminal du port de Sheet Harbour.

Stephen Lund, président-directeur général de NSBI, indique que l’objectif est d’accroître les activités au port et de stimuler la croissance économique pour la communauté de Sheet Harbour.

L’entente de dix ans est assortie d’objectifs de rendement.

-30-

Personnes-ressources pour les médias :

Cindy Roberts
Nova Scotia Business Inc.
902-222-3658
Courriel : croberts@nsbi.ca

Michele Peveril
Administration portuaire d’Halifax
902-426-1060
Courriel : mpeveril@portofhalifax.ca

Haut de la page

Le Halifax Gateway Council tient son assemblée générale annuelle

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
21 juin 2012 - Halifax, Nouvelle-Écosse – Le Halifax Gateway Council (HGC) a tenu son assemblée générale annuelle aujourd’hui. Les points à l’ordre du jour de la réunion comprenaient la nomination des membres du conseil, l’approbation des états financiers annuels et la nomination des vérificateurs.

Joyce Carter, vice-présidente des Finances, directrice financière et directrice de la stratégie, Administration de l’aéroport international d’Halifax a été réélue à l’unanimité présidente du Halifax Gateway Council. Mme Carter a remercié le conseil pour son soutien indéfectible, en indiquant que « c’est un privilège de représenter la porte d’entrée d’Halifax ».

Elle aussi souligné que l'année qui vient de s'écouler a été marquée par une collaboration sans précédent des parties intéressées. « En exerçant ses activités sous une seule bannière, la porte d’entrée d’Halifax assure de façon efficace un système de transport multimodal qui transporte des milliers de personnes et des tonnes de marchandises chaque jour. »

Voici les principaux points qui ont marqué la porte d’entrée d’Halifax au cours de la dernière année :

  • Investissement de 28 millions de dollars dans le programme de prolongement de la piste principale à l’Aéroport international Stanfield d’Halifax. Cet investissement provient du gouvernement du Canada, de la province de Nouvelle-Écosse et de l'Administration de l'aéroport international d'Halifax.
  • Investissement de 35 millions de dollars dans l’agrandissement du terminal South End afin de permettre l’accostage de deux navires super post-panamax simultanément. Les coûts de cet investissement sont partagés entre l'Administration portuaire d'Halifax et le gouvernement du Canada.
  • Investissement de 73 millions de dollars dans les terminaux Richmond pour l’amélioration et l’agrandissement des installations afin d’assurer une capacité additionnelle pour les marchandises générales et les marchandises liées à un projet. Les coûts de cet investissement sont partagés entre l'Administration portuaire d'Halifax et le gouvernement du Canada.
  • Un nombre record de passagers a été accueilli à l’Aéroport international Stanfield d’Halifax (environ 3,6 millions).
  • 29 000 tonnes métriques de fret aérien sont passées par l’Aéroport international Stanfield d’Halifax.
  • 9,5 millions de tonnes métriques de marchandises ont été manutentionnées au port.
  • L’Autoport du CN a traité l’expédition de 190 000 véhicules.
  • Plus de 240 000 croisiéristes.
  • Halterm Container Terminal Ltd. annonce des plans pour l’achat de deux nouvelles grues super post-panamax.
  • Deux nouveaux locataires se sont installés dans le parc logistique d’Halifax : Nova Cold Storage et Cherubini Group of Companies, ce qui porte le total à huit.
  • Halifax Gateway remporte le 1er prix de commercialisation pour ses activités de sensibilisation.

Le Greater Halifax Partnership, qui est l’organisme responsable du développement économique pour Halifax, assure la gestion au jour le jour du Halifax Gateway Council. Nancy Phillips, la directrice du développement des affaires de Greater Halifax Partnership, est aussi la directrice générale du Halifax Gateway Council.

À l’assemblée d’aujourd’hui, les membres suivants ont été nommés au conseil d’administration :

Wesley Armour, président-directeur général, Armour Transportation Systems
Paul Brigley, premier vice-président et directeur financier, Halterm Container Terminal Limited
Richard Butts, administrateur en chef de la municipalité régionale d’Halifax
Joyce Carter, vice-présidente des Finances, directrice financière et directrice de la stratégie, Administration de l’aéroport international d’Halifax
Steven Christiansen, président, Gateway Facilities, ULC
Nancy Conrad, première vice-présidente, Politique, Halifax Chamber of Commerce
Ashley Dinning, président-directeur général, Halterm Container Terminal Limited
Marc Fortin, directeur général régional, Région de l’Atlantique, Transports Canada
John Hamblin, président, Clarke IT Solutions Inc.
Kevin Hamm, président-directeur général, Nova Scotia Gateway Secretariat
François Hébert, vice-président, Stratégies réseau, CN
Peter Hogan, vice-président, Nouvelle-Écosse, Agence de promotion économique du canada atlantique
George Malec, vice-président, développement des affaires et opérations, Administration portuaire d’Halifax
Capitaine Sid Hynes, président exécutif, Oceanex Inc.
Paul Kent, président-directeur général, Greater Halifax Partnership
Paul LaFleche, sous-ministre, Transports et Renouvellement de l’infrastructure de la Nouvelle-Écosse
Stephen Lund, président-directeur général, Nova Scotia Business Inc.
Patricia Lyall, présidente-directrice générale, Destination Halifax
Karen Oldfield, présidente-directrice générale, Administration portuaire d’Halifax
Tom Ruth, président-directeur général, Administration de l’aéroport international d'Halifax
Steve Snider, directeur général et chef de la direction, Halifax Harbour Bridges

Le cabinet WBLI Chartered Accountants a été nommé vérificateur pour l’exercice 2012-2013.

-30-

À propos du Halifax Gateway Council
Créé en 2004, le Halifax Gateway Council fournit une tribune pour les parties intéressées du secteur des transports dans la région d’Halifax afin de favoriser la collaboration en vue d’améliorer la compétitivité et l’efficacité des biens et des mouvements de passagers dans la principale porte d’entrée du Canada atlantique. Il vise à devenir la porte d’entrée privilégiée en Amérique du Nord.

À propos de la porte d’entrée d’Halifax
Stratégiquement située sur la côte Est du Canada, la porte d’entrée d’Halifax comprend l’Aéroport international Stanfield d’Halifax, le port international d’Halifax (comprenant deux terminaux à conteneurs super post-panamax), le réseau ferroviaire du CN, un fort secteur de logistique et d’entreposage et une excellente infrastructure routière. Elle offre du transport intermodal avancé et de la logistique, un service exceptionnel et un accès facile entre l’Amérique du Nord et le reste du monde. La porte d’entrée d’Halifax est gérée par le Greater Halifax Partnership. Pour plus de renseignements sur la porte d’entrée d’Halifax, consultez le site www.halifaxgateway.com

Personne-ressource :

Nancy Phillips
Directrice générale
Halifax Gateway Council
902-490-6003
nphillips@greaterhalifax.com

Haut de la page

Les gros autobus roses participent à la lutte contre le cancer du sein

20 juin 2012 – Halifax, N.-É. – On estime qu’au Canada, environ 22 700 femmes et 200 hommes recevront un diagnostic de cancer du sein cette année. Les croisiéristes à Halifax, le port d’Halifax et une société d’autocars espèrent changer ces statistiques.

Il y a trois ans, Ambassatours Gray Line, du Canada atlantique, a lancé une campagne de financement originale. Cette compagnie d’autocars offre aux croisiéristes en escale à Halifax des visites de la ville avec arrêts multiples (Hop On, Hop Off) à bord de 18 autocars roses. Pour chaque passager, Ambassatours Gray Line remet 1 $ à la Fondation canadienne du cancer du sein (FCCS), région de l’Atlantique.

Aujourd'hui, le président d’Ambassatour Gray Lines, Dennis Campbell, a présenté à la directrice générale de l’Administration portuaire d’Halifax, Karen Oldfield, un gros autobus rose en guise de remerciement au port d’Halifax pour son appui et de reconnaissance des efforts déployés pour l’expansion de l’industrie des croisières à Halifax.

Halifax n’est pas la seule ville qui verra du rose cet été. Gray Line New York lancera une initiative semblable et offrira des circuits de lieux d’intérêt effectués par quatre autobus roses dans la Grosse Pomme, comme Central Park et l’Empire State Building. « C’est vraiment un honneur de voir une idée qui a vu le jour ici au Canada atlantique être reprise dans une destination touristique aussi importante », a indiqué Dennis Campbell, président d’Ambassatours et de Big Pink. « C'est extraordinaire de voir encore plus de gens contribuer à la recherche d’un remède. »

« Au début du mois, Ambassatours a présenté à la FCCS un chèque de 60 000 $, recueillis grâce aux circuits Big Pink Sightseeing au Canada atlantique », a indiqué Jane Parsons, chef de la direction, Fondation canadienne du cancer du sein – région Atlantique. « Un soutien d’entreprise comme celui-ci nous permet de poursuivre nos efforts en vue de créer un avenir sans cancer du sein. »

« Le grand nombre de navires de croisière qui viennent à Halifax offre une grande possibilité de financement, et les visiteurs aiment les circuits et aiment savoir qu’ils appuient une cause importante », a déclaré Karen Oldfield, présidente-directrice générale, Administration portuaire d’Halifax.

-30-

Renseignements :
Gary Powell, vice-président
Ambassatours Gray Lines
902-423-6242, poste 235
Courriel : gpowell@ambassatours.com

Deanna Jones
Coordonnatrice, Communications et programmes de bénévolat
Fondation canadienne du cancer du sein, région Atlantique
902-422-5520
Courriel : djones@cbcf.org

Haut de la page

Le Disney Magic visite la côte Est du Canada et de la Nouvelle Angleterre et accueille les cérémonies de l’escale inaugurale

12 juin 2012 – Halifax, N.-É. – Le Disney Magic, un navire de croisière d'une capacité de 2 700 passagers, a quitté le port de New York cette semaine pour le premier de neuf itinéraires de 5 nuits sur la côte Est du Canada et de la Nouvelle Angleterre avec des escales à Halifax, en Nouvelle-Écosse et à Saint John, au Nouveau Brunswick. « Les côtes du Canada et de la Nouvelle-Angleterre sont des destinations attrayantes pour nos clients », a indiqué le capitaine John Barwis, de la Disney Cruise Line. « L’histoire de cette région, son charme pittoresque et ses paysages grandioses en font des lieux de vacances uniques et mémorables, et le départ de New York est pratique pour les nombreuses familles qui habitent dans le nord-est. »

Pour célébrer les escales inaugurales à Halifax et à Saint John, le capitaine Barwis et ses officiers ont reçu les dirigeants du port et les leaders communautaires pour une cérémonie de remise de plaques, selon la tradition maritime. « C’est un honneur pour nous et nos partenaires de l’industrie du tourisme d’accueillir Disney – une des marques les plus emblématiques au monde – pour la saison des croisières 2012 », a déclaré Cathy McGrail, directrice du développement des croisières à l’Administration portuaire d’Halifax. « Nous attendions ce jour avec impatience depuis son annonce il y a plus d’un an, et nous sommes heureux de présenter notre ville à une nouvelle clientèle. »

Des membres d’équipage du Disney Magic, déguisés en personnages de Disney, rendront visite cette semaine à plus de 130 enfants dans deux hôpitaux d’Halifax et de Saint John. Au fil du temps, ces visites sont devenues une tradition pour les membres d’équipage et démontrent leur engagement envers la communauté locale.

En septembre, le Disney Magic se repositionnera pour des itinéraires de 6, 7 et 8 nuits dans les Caraïbes occidentales au départ de Galveston, au Texas, pour la première fois. En mai 2013, le Disney Magic traversera l’Atlantique pour entreprendre sa saison estivale dans la Méditerranée.

Disney Cruise Line

Basée à Celebration, en Floride, la Disney Cruise Line vise à offrir un environnement où les familles peuvent se retrouver, où les adultes peuvent se ressourcer et où les enfants peuvent se plonger dans des mondes fantastiques que seulement Disney peut créer. Tout récemment, l’entreprise a été désignée par les lecteurs du magazine Condé Nast Traveler comme « meilleurs navires de croisière au monde », le Disney Magic arrivant au premier rang et le Disney Dream et le Disney Wonder à égalité au deuxième rang. Le magazine Travel + Leisure a aussi désigné Disney Cruise Line la meilleure compagnie de croisière de grand navire pour les familles. Pour plus de renseignements sur Disney Cruise Line ou pour faire une réservation, les clients peuvent communiquer avec leur agent de voyages, visiter le site disneycruise.com ou téléphoner à Disney Cruise Line au 888-DCL-2500. Les agents de voyages peuvent téléphoner à Disney Cruise Line au 888-325-2500 ou consulter le site disneytravelagents.com.

-30-

Pour obtenir de l’information supplémentaire sur Disney Cruise Line et pour télécharger des photos, consultez le site Web réservé aux médias : www.dclnews.com.

Personnes-ressources pour les médias :
Lauren Falcone
Directrice des relations avec les médias
902-566-6811
Lauren.Falcone@Disney.com

Natalie Kenrick
Conseillère principale, Communications
Administration portuaire d’Halifax
902-426-3465
Courriel : nkenrick@portofhalifax.ca
www.portofhalifax.ca

Haut de la page

Le gouverneur général visite le port d’Halifax

Son Excellence, le très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada (centre gauche), a rencontré les dirigeants de l’Administration portuaire d’Halifax pour une présentation sur le port, le vendredi 1er juin 2012. Sont aussi présents avec Son Excellence sur la photo (de gauche à droite) : George Malec, vice-président, développement des affaires et opérations, Karen Oldfield, présidente-directrice générale et Tom McInnis, vice-président.

1er juin 2012 – Halifax, N.-É. – Le port d’Halifax a accueilli Son Excellence, le très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada, pour une présentation sur les avantages du port d’Halifax aujourd’hui.

Les dirigeants du port ont présenté un aperçu du port d’Halifax et sur la façon dont Halifax relie les expéditeurs et les marchés mondiaux.

« Le port d’Halifax est une des portes commerciales du Canada et nous avons un long historique de transport de marchandises et de passagers à destination et au départ du Canada. Nous nous réjouissons d’avoir l’occasion de discuter avec Son Excellence du rôle que joue le port d’Halifax comme porte commerciale », a déclaré Karen Oldfield, présidente-directrice générale, Administration portuaire d’Halifax.

Halifax relie des exportateurs et des importateurs avec 150 pays, surtout en Europe et en Asie, ce qui a été souligné durant la présentation.

-30-

Renseignements :

Natalie Kenrick
Conseillère principale, Communications
Administration portuaire d’Halifax
902-426-3465
nkenrick@portofhalifax.ca

Haut de la page

Le port d’Halifax marque des points pour son leadership environnemental

30 mai 2012 – Halifax, N.-É. – Le port d’Halifax a été reconnu pour son leadership environnemental dans le cadre de l’évaluation de 2011 d’Alliance verte, dont les résultats ont été publiés mardi lors de la cinquième conférence annuelle GreenTech à Québec, au Québec. L’Administration portuaire d’Halifax a mieux fait que la moyenne des 20 autorités portuaires de la liste d’Alliance verte.

L’Alliance verte est un programme nord-américain d’amélioration de l’environnement appuyé par le Fonds mondial pour la nature (Canada) [WWF Canada], Canards illimités et Transports Canada. Le port d’Halifax a atteint le niveau 5 dans la catégorie du leadership environnemental pour avoir maintenu une certification ISO 14001 en gérance de l’environnement depuis 2005 et l’avoir appliquée aux locataires du port durant les quatre dernières années. L’Alliance verte considère que le niveau 5 est atteint lorsque « les participants ont fait preuve d’excellence en atteignant des cibles de réduction définies ou en utilisant de nouvelles technologies ».

« Nous avons fait des efforts conscients pour rendre notre port plus vert, et cette certification vient reconnaître les efforts déployés au cours des dernières années », a indiqué Paul MacIsaac, premier vice-président, Administration portuaire d’Halifax. « Il est important, pour le port et pour notre communauté et nos clients, d’adopter une approche proactive de l’environnement. Notre objectif est de voir le port d’Halifax être reconnu comme un chef de file en environnement, et nous continuons de chercher des façons d’apporter des améliorations et de montrer notre leadership. »

Les mesures de protection de l’environnement qu’a prises le port pour atteindre et dépasser les normes dans ce domaine comprennent des inspections périodiques et dûment consignées de la sécurité et de l’environnement, la promotion du transport en commun, l’installation de supports à vélos et l’utilisation d’un véhicule électrique, l’interdiction de la marche au ralenti pour les autocars de tourisme et l’observance des pratiques standard de lutte à la pollution de l’eau, notamment l'installation de séparateurs huile-eau. Le port d’Halifax est le premier port au Canada qui a obtenu une certification ISO14001, en 2005.

Le port d’Halifax a aussi atteint le niveau 4 (indiquant l’introduction de nouvelles technologies) pour les gaz à effet de serre et les polluants atmosphériques et le niveau 2 (indiquant l’utilisation systématique d’un nombre déterminé de meilleures pratiques et de la conformité à la réglementation) pour la prévention de la pollution de l’eau et des sols et les conflits d’usage.

L’Alliance verte est une initiative volontaire dans le cadre de laquelle les participants acceptent de se soumettre, tous les deux ans, à une vérification externe rigoureuse effectuée par Lloyds Registry Quality Assurance. Ce programme compte actuellement 161 membres en Amérique du Nord. Grâce à l’Alliance verte, la performance environnementale globale des ports, des terminaux et des armateurs au Canada et aux États-Unis s’est améliorée pour la troisième année consécutive. Le port d’Halifax a adhéré à l’Alliance verte en 2011.

-30-

Renseignements :

Michele Peveril
Gestionnaire principale, Relations stratégiques
Administration portuaire d’Halifax
902-426-1060
mpeveril@portofhalifax.ca

Haut de la page

Des membres de la coopérative qui exploite le Halifax Seaport Farmers' Market votent pour amorcer les pourparlers en vue d’une remise de bail à l’Administration portuaire d’Halifax

Haut de la page

Le Port d'Halifax cherche à renforcer ses activités de fret lors du salon Breakbulk Europe 2012

17 mai 2012 - Halifax, N.-é. – Des représentants du Port d'Halifax seront à Anvers, en Belgique, la semaine prochaine, pour présenter les capacités du port liées au matériel lourd et aux cargaisons spéciales lors d'un des plus importants salons du genre, le Breakbulk Europe 2012.

« Le Port d'Halifax peut accueillir divers types de fret et se spécialise entre autres dans la manutention des marchandises diverses. Une fois les travaux d'amélioration terminés aux terminaux Richmond, au cours de la prochaine année, nos capacités liées aux marchandises diverses seront beaucoup plus importantes » a indiqué George Malec, vice-président, Prospection et exploitation, à l'Administration portuaire d'Halifax. « Ce salon est une excellente occasion de rencontrer les grandes entreprises du secteur et de positionner Halifax en tant que port attractif pour les produits européens. »

Le volume des marchandises diverses qui transitent par le Port d'Halifax a récemment augmenté, y compris pour des produits comme les poteaux téléphoniques, les machines, l'acier et le caoutchouc. Cette augmentation a été de plus de 100 % lors du premier trimestre 2012, par rapport au même trimestre l'année précédente.

« Nos capacités de manutention aux deux terminaux qui accueillent des marchandises diverses sont très importantes; de plus, nous travaillons avec des entreprises de manutention très efficaces. Nous sommes donc bien positionnés, à long terme, pour une augmentation des importations et des exportations », a précisé M. Malec. « L'augmentation du volume des marchandises diverses ainsi que l'augmentation de nos capacités en la matière indiquent qu'il s'agit d'un domaine à fort potentiel pour Halifax; c'est pourquoi nous nous concentrons sur le développement de ces activités. »

Plus de 4 300 personnes ont assisté au salon Breakbulk Europe 2011, dont plus de 180 exposants et commanditaires internationaux. Le salon 2012, qui aura lieu du 22 au 24 mai, offrira aux entreprises du secteur des tables rondes, des ateliers ainsi que des possibilités de réseautage.

Le Port d'Halifax sera au stand n° 401H2 pendant les trois jours du salon.

-30-

Pour plus d'informations, contactez :

Natalie Kenrick
Conseillère principale en communications
Administration portuaire d'Halifax
(902) 426-3465
nkenrick@portofhalifax.ca

Haut de la page

Le conseil d'administration de l'APH élit un nouveau président et vice-président et accueille deux nouveaux administrateurs

10 mai 2012 - Halifax, N.-é. L'Administration portuaire d'Halifax est heureuse d'annoncer que D. Geoffrey Machum, c.r., a été élu président du conseil d'administration. M. Machum, qui fait partie du conseil d'administration de l'APH depuis 2006, a été reconduit en 2009 pour représenter les utilisateurs des installations portuaires. Il a été élu en octobre 2009 par le conseil d'administration pour un second mandat de vice-président, jusqu'à sa récente élection comme président.

M. Machum est associé principal du cabinet d'avocats Stewart McKelvey, où il fait partie du conseil de partenariat régional ainsi que du comité des ressources humaines et de la gouvernance de ce cabinet. M. Machum participe activement à la vie de sa communauté, y compris en tant que membre du conseil d'administration de Symphony Nova Scotia, ainsi que bénévole auprès de Centraide et de la Mental Health Foundation of Nova Scotia.

L'honorable Thomas J. McInnis a été élu vice-président. Tom McInnis a été nommé au conseil d'administration de l'Administration portuaire d'Halifax une première fois en 2008, puis réélu pour un second mandat de trois ans. Il a été député de l'Assemblée législative de la Nouvelle-écosse de 1978 à 1993, période pendant laquelle il a été chargé d'un certain nombre de portefeuilles ministériels, dont les transports, les affaires municipales, l'éducation, les services communautaires, le développement économique, la main-d'œuvre; il a également été procureur général et vice-premier ministre. M. McInnis est l'ancien président de la Chambre de Commerce de la Nouvelle-écosse et président de la Chambre de Commerce de la région de Sheet Harbour.

Deux nouveaux administrateurs ont également été nommés au conseil d'administration de l'Administration portuaire d'Halifax.

M. Hector Jacques, O.C., a été nommé par le Conseil municipal régional d'Halifax en tant que directeur municipal. M. Jacques a formé l'entreprise Jacques Whitford and Associates Limited en 1972, a été élu Entrepreneur de l'année et a été intronisé au Nova Scotia Business Hall of Fame en 2001.

Ted Larsen a été nommé administrateur pour la catégorie « transport par voie terrestre » des utilisateurs du port. Il fait partie depuis longtemps du milieu des affaires d'Halifax. M. Larsen est propriétaire d'une entreprise de développement et de gestion de biens immobiliers commerciaux et résidentiels.

M. Jacques et M. Larsen se joindront à Trevor Johnson, David Henderson et Anne Galbraith.

Pour plus d'informations, contactez :

Michele Peveril
Directrice principale, Relations stratégiques
Administration portuaire d'Halifax
(902) 426-1060
mpeveril@portofhalifax.ca

Natalie Kenrick
Conseillère principale en communications
Administration portuaire d'Halifax
(902) 426-3465
nkenrick@portofhalifax.ca

Haut de la page

Discussions sur les relations économiques entre le Canada et l'Inde lors d'un événement organisé par la Chambre de Commerce d'Halifax

10 mai 2012 - Halifax, NS - L'Administration portuaire d'Halifax a été heureuse de commanditer la série de conférences de la Chambre de Commerce d'Halifax qui a eu lieu le 10 mai, à laquelle a participé Don Stephenson, négociateur commercial en chef, accord de partenariat économique global Canada-Inde du ministère des Affaires étrangères et Commerce international Canada (en haut). M. Stephenson a abordé l'avenir des relations économiques entre le Canada et l'Inde, et notamment des négociations commerciales qui existent entre ces deux pays. Nous avons également été heureux de recevoir Mme Preeti Saran, consul général de l'Inde (au milieu), à Toronto, ainsi que M. Satish Thakkar, président de la Chambre de commerce indo-canadienne (en bas), également de Toronto, lequel a présenté M. Stephenson.

Haut de la page

Début des croisières 2012 au Port d'Halifax

12 avril 2012 - HALIFAX, N.-é. – La saison des croisières 2012 débute aujourd'hui au Port d'Halifax avec l'escale inaugurale du Azamara Journey.

Halifax s'attend à accueillir cette année 130 navires, soit entre 235 000 et 245 000 passagers.

« Nous sommes prêts et très heureux de la saison qui s'annonce », a indiqué Cathy McGrail, directrice du service des croisières au sein de l'Administration portuaire d'Halifax. « Nous avons beaucoup travaillé avec nos partenaires du secteur du tourisme pour faire d'Halifax une destination de premier plan pour les croisières; d'ailleurs, si l'on compare ce qu'on anticipe cette année avec les chiffres des dernières saisons, la demande reste forte. »

Le bateau Azamara Journey, qui fera escale au Port d'Halifax pour la première fois, sera le premier des deux navires à arriver à Halifax pour les croisières commémoratives liées au naufrage du Titanic; le second navire étant le Fred. Le bateau Balmoral, de la société Olsen Cruise Lines, fera une escale d'une nuit le 16 avril. Les passagers de ces deux navires seront accueillis par les highlanders des docks et se verront remettre une carte postale du port de mer d'Halifax avec l'un des timbres de Postes Canada créés pour commémorer le Titanic.

Le nombre de croisiéristes augmentera peu à peu au cours du printemps et de l'été, avant le pic de la saison en septembre et en octobre qui verra de nombreux touristes affluer dans la région pour venir admirer les splendeurs de l'automne. La période la plus intense de cette saison sera le 1er octobre, avec l'arrivée de cinq navires, c'est-à-dire de quelque 8 600 passagers.

« L'industrie des croisières, qui continue de renforcer la performance globale du secteur du tourisme en N.-é., doit recevoir notre pleine attention en tant qu'opportunité de croissance à long terme », a indiqué Patricia Lyall, directrice de Destination Halifax. « Halifax offre une expérience d'authenticité qui commence par un accueil chaleureux des croisiéristes. Charmés par les attraits de la région, les touristes reviennent souvent en Nouvelle-écosse. »

Chaque année, l'industrie des croisières représente quelque 50 millions de dollars en retombées directes.

Pour plus d'informations, veuillez contacter :

Natalie Kenrick
Conseillère principale en communications
Administration portuaire d'Halifax
(902) 426-3465
nkenrick@portofhalifax.ca

Haut de la page

Le gouvernement provincial appuie les services d'expédition entre Halifax et la Nouvelle-Angleterre

5 avril 2012 - HALIFAX, N.-é. - Le gouvernement provincial aide les entreprises néo-écossaises à trouver de nouvelles façons d'expédier leurs produits, afin d'améliorer l'avantage concurrentiel du Port d'Halifax, grâce à une garantie de prêt de 500 000 $ à la société American Feeder Lines International.

La Province a annoncé cet investissement aujourd'hui, le 5 avril, lequel vise à faciliter le trajet hebdomadaire entre Halifax, Boston et Portland.

« La création de liaisons fortes en matière de transport est essentielle à l'exportation de nos produits vers les marchés internationaux, et donc à la croissance économique », a indiqué Percy Paris, ministre du Développement économique et rural et du Tourisme. « Cet investissement permettra de créer de bons emplois et de favoriser la compétitivité des entreprises néo-écossaises; Il s'agit d'ailleurs de l'objectif premier du programme jobsHere. »

Cet investissement, qui concerne quelque 40 emplois directs et indirects, vise à conquérir une part de la chaÎne d'approvisionnement avec la Nouvelle-Angleterre, laquelle représente environ 240 000 conteneurs, lesquels sont actuellement transportés par camion ou par train à partir d'autres ports nord-américains. La conquête d'une part de ce marché représente donc des possibilités commerciales considérables.

« La société American Feeder Lines International apprécie le soutien accordé par la Nouvelle-écosse et le Port d'Halifax pour faciliter nos activités entre le Canada et la Nouvelle-Angleterre », a indiqué Floyd Long, directeur du service des finances de la société. « Notre service hebdomadaire offre des temps de trajet rapides et permet de relier les liaisons directes avec l'Asie et l'Europe, avec pour conséquence une augmentation du volume des conteneurs. »

Grâce au partenariat avec l'Administration portuaire d'Halifax, cette voie commerciale supplémentaire vers le marché de la Nouvelle-Angleterre renforce la position du Port d'Halifax en tant que porte d'entrée et point de sortie stratégiques pour les marchandises à destination ou en provenance de l'Amérique du Nord.

« Cette garantie de prêt permettra de faire en sorte que la société American Feeder Lines dispose du financement nécessaire à la commercialisation de ses services, lesquels constituent un lien commercial important entre la Nouvelle-écosse, le Canada atlantique et la Nouvelle-Angleterre », a indiqué Paul MacIsaac, premier vice-président de l'Administration portuaire d'Halifax.

Pour plus d'informations, veuillez contacter :

Jill Edwards
Développement économique et rural et Tourisme
(902) 424-4891
edwardjx@gov.ns.ca

Floyd Long
American Feeder Lines International
(212) 269-8211 poste 209
FLong@American-Feeder-Lines.com

Michele Peveril
Administration portuaire d'Halifax
(902) 426-1060
mpeveril@portofhalifax.ca

Haut de la page

Hapag-Lloyd rebaptise un porte-conteneurs en l'honneur du Port d'Halifax

19 mars 2012 - HALIFAX, N.-é. - Hapag-Lloyd a renommé un de ses navires en l'honneur du Port d'Halifax. Hapag-Lloyd, leader mondial dans le transport de conteneurs par voie maritime, fait escale dans le Port d'Halifax depuis plus de 40 ans. C'est la première fois qu'un porte-conteneurs est nommé en l'honneur du Port d'Halifax.

« Nous sommes fiers de notre longue histoire avec le Port d'Halifax et souhaitions donc honorer nos liens en donnant à un de nos navires le nom que porte cette ville », a indiqué Holger Oetjen, directeur de Hapag-Lloyd (Canada) Inc. « Le bateau nommé Halifax Express se rendra en Asie dans le cadre du service PAX (liaison transpacifique), et en Europe dans le cadre du Service ATP. »

Ce navire, qui fait partie de la catégorie Dallas Express, possède une capacité de 4 890 EVP (équivalent vingt pieds). Les autres navires de cette catégorie sont les suivants : Dallas Express, Oakland Express, Rotterdam Express, Seoul Express, Singapore Express et Tokyo Express.

« Nous tenons à vivement remercier Hapag-Lloyd de cet honneur », a indiqué Karen Oldfield, présidente et chef de la direction de l'Administration portuaire d'Halifax. « Nos relations de longue date avec Hapag-Lloyd sont pour nous très importantes, et le nom de ce navire symbolise l'importance que cette société accorde à Halifax. »

Une petite fête a eu lieu à bord du navire en l'honneur de ce baptême. 

Pour connaÎtre l'itinéraire du Halifax Express, veuillez visiter le site www.halifaxgetsitthere.com puis cliquer sur la carte.

Pour plus d'informations, veuillez contacter:

Rainer Horn
Directeur, Relations publiques
Hapag-Lloyd
+49 40 3001-2529
rainer.horn@hlag.com

Michele Peveril
Directrice principale, Relations stratégiques
Administration portuaire d'Halifax
(902) 426-1060
mpeveril@portofhalifax.ca

Natalie Kenrick
Conseillère principale en communications
Administration portuaire d'Halifax
(902) 426-3465
nkenrick@portofhalifax.ca

Haut de la page

Lettre au rédacteur : Embarqué pour le long terme

9 mars 2012

Nous souhaitons répondre de façon claire à certaines questions au sujet du Port d'Halifax.

Le Port d'Halifax est axé sur la croissance de ses activités, qui sont diversifiées; et aucun de nos terminaux ne fermera ou ne sera relocalisé. Nous avons mis en place un plan stratégique lié au développement et, si cela est nécessaire, à l'agrandissement de nos installations. Nous poursuivrons la mise en œuvre de ce plan en étroite collaboration avec le port et ses partenaires.

On nous demande, depuis environ sept ans, de nous exprimer sur certains développements portuaires en Nouvelle-écosse. Notre travail reste axé sur le développement du Port d'Halifax. Au cours des cinq dernières années, l'Administration portuaire d'Halifax a dépensé plus de 147 millions de dollars pour doter le port d'infrastructures de classe mondiale. Nos activités sont très diversifiées et solides. C'est pourquoi l'agence de notation Standard & Poors a accordé à l'Administration portuaire d'Halifax la cote « A », première cote accordée à un port canadien. L'une de nos activités, le fret conteneurisé, dépend en très grande partie de l'économie mondiale, laquelle prend depuis quelques années des airs de montagnes russes.

Il a été suggéré que le terminal exploité par Halterm ferme et fusionne avec Ceres, soit déplacé à Shearwater ou dans une autre partie de la province, afin de permettre des projets de développement résidentiel et commercial à l'extrémité sud de la ville. à Halifax, les terminaux de fret se trouvent sur des terres fédérales, et l'APH gère ces actifs avec des sociétés du secteur privé. Les deux terminaux en question constituent un élément central du plan à long terme du port. Grâce à des investissements importants de la part du secteur privé, du gouvernement fédéral et de l'APH, ces deux terminaux, qui peuvent accueillir de très grands navires, ont la possibilité de voir leurs volumes tripler ainsi que de se développer sur les terrains adjacents.

L'Administration portuaire d'Halifax, les exploitants de terminaux ainsi que le reste de la communauté portuaire ont tout intérêt à poursuivre la stratégie actuelle, c'est-à-dire développer ce qui existe actuellement. Le Halifax Gateway Council, le CN, les syndicats, les exploitants d'entrepôts, les entreprises de camionnage et de nombreuses autres parties de la chaÎne d'approvisionnement nous ont vivement recommandés de poursuivre notre plan. Nous concentrons par conséquent nos efforts sur la poursuite des investissements liés aux installations portuaires actuelles.

Comme l'exige la Loi maritime du Canada, le conseil d'administration (y compris les représentants des administrations municipales et des gouvernements provincial et fédéral ainsi que les utilisateurs du port) et la direction de l'Administration portuaire d'Halifax ont élaboré un plan stratégique et procèdent à sa mise en œuvre. Ce travail va donc se poursuivre.

Nous avons invité tous les candidats à la mairie à visiter le port. Nous les tiendrons au courant de l'évolution de notre plan.

Il s'agit d'un travail de très longue haleine.

Mark MacDonald, président du conseil d'administration
et
Karen Oldfield, PDG

Haut de la page

Le Port d'Halifax présentera ses atouts lors du International Boston Seafood Show

8 mars 2012 - Boston, MA –L'équipe chargée du développement commercial au sein du Port d'Halifax sera présente au International Boston Seafood Show du 11 au 13 mars pour présenter les capacités du port liées aux fruits de mer.

« Les fruits de mer sont l'un des principaux produits de grande valeur du Port d'Halifax, à la fois pour les importations et les exportations », a indiqué Patrick Bohan, directeur du développement des activités commerciales au sein de l'Administration portuaire d'Halifax. « Le International Boston Seafood Show nous offre l'occasion formidable de présenter comment notre port peut expédier ces produits régionaux sensibles et de grande    valeur. »

Ce salon est la deuxième plus importante vitrine du genre en Amérique du Nord. Quelque 900 exposants présenteront des produits frais, congelés et emballés, ainsi que des équipements de transformation et une multitude de services. L'année dernière, ce salon a attiré quelque 18 000 participants, venant de 120 pays.

« Ce salon nous permet de rencontrer des représentants de nombreuses entreprises (porte-conteneurs, transport terrestre, entreprises de logistique et propriétaires de cargaisons) sous un même toit », a indiqué M. Bohan. « Nous nous réjouissons donc de ces discussions avec les principaux représentants de l'industrie. »

Pendant le séjour de nos représentants à Boston, un événement spécial avec les entreprises de la Nouvelle Angleterre est prévu en collaboration avec la société American Feeder Lines ainsi que les ports de la Nouvelle Angleterre concernés par ce service. Le service assuré par la société American Feeder Lines offre un lien vital entre la Nouvelle-Angleterre et Halifax, permettant à des expéditeurs d'avoir accès aux marchés mondiaux par l'intermédiaire du Port d'Halifax.

à Halifax, les exportations de fruits de mer ont dépassé 15 000 EVP (unités équivalentes à vingt pieds) en 2011, soit 9,1 pour cent du tonnage total des exportations conteneurisées. Le port est doté de 1 000 prises pour conteneurs frigorifiques dans ses deux terminaux à conteneurs : Fairview Cove et South End.

Le Port d'Halifax sera au stand n° 1370 pendant les trois jours du salon.

Pour plus d'informations, veuillez contacter :

Michele Peveril
Directrice principale, Relations stratégiques
Administration portuaire d'Halifax
Halifax Port Authority
(902) 426-1060
mpeveril@portofhalifax.ca

Haut de la page

La clientèle des services de fret découvre les atouts uniques du Port d'Halifax

29 février 2012 – HALIFAX, N.-é. – « Fiable. Efficient. Efficace. Le Port d'Halifax vous emmènera là où vous voulez vous rendre. » Voici le message que le Port d'Halifax veut communiquer à ses clients actuels et éventuels sur son site Web consacré exclusivement au fret conteneurisé.

Le site HalifaxGetsItThere.com est le nouveau site consacré au fret conteneurisé, avec des caractéristiques uniques dans l'industrie du transport maritime. Y sont proposés des outils comme le calculateur des temps de transit - une première dans l'industrie -, lequel permet d'entrer l'origine, la destination et le mode de transport des marchandises pour déterminer le temps de transit des produits qui passent par le Port d'Halifax.

« Nos clients doivent comprendre que le transport exclusif par voie maritime est tout simplement plus logique quand il s'agit d'expédier des marchandises à partir de la côte est vers l'Asie. Le site HalifaxGetsItThere.com montre clairement cette proposition de valeur », explique Tim Harrington, vice-président des ventes pour la société NYK Container Line (Canada) Inc. « Nous encourageons les propriétaires de cargaisons et leurs agents à utiliser le site Web pour déterminer l'itinéraire le plus efficace et le plus économique pour leur cargaison. »

Grâce aux outils du site, et notamment aux cartes et au calculateur, les entreprises pourront comprendre pourquoi Halifax est devenue un maillon essentiel de la chaÎne d'approvisionnement de nombreuses compagnies maritimes. Par exemple, même s'il peut sembler plus rapide d'expédier toutes les marchandises à destination de l'Asie à partir de la côte ouest de l'Amérique du Nord, les problèmes de trafic dans les ports, les délais dans les terminaux et les trains, ainsi que les trajets par train ou par camion finissent par faire perdre au transport maritime son efficacité.

« Le site HalifaxGetsItThere.com montre immédiatement ce que le Port d'Halifax peut faire pour ses clients », indique Karen Oldfield, présidente et chef de la direction de l'Administration portuaire d'Halifax. « Nous envoyons aux sociétés de transport maritime le message suivant : grâce à nous, vous pouvez économiser temps et argent. Et le site HalifaxGetsItThere.com montre comment. »

Ce site, qui fait l'objet d'une promotion en ligne et dans la presse, fait partie de la stratégie du port liée aux relations avec les propriétaires de cargaisons, les compagnies maritimes et les fournisseurs de logistique externalisée. Grâce à des temps de transit plus courts avec le centre du Canada et le Midwest, par train ou par camion, le Port d'Halifax fait la promotion des gains d'efficacité qu'il offre.

Pour plus d'informations, veuillez contacter:

Michele Peveril
Directrice principale, Relations stratégiques
Administration portuaire d'Halifax
(902) 426-1060
mpeveril@portofhalifax.ca

Haut de la page

Le Port d'Halifax tend la main à la communauté agricole de l'Î.-P.-é. lors du salon Potato Expo 2012

24 février 2012 - CHARLOTTETOWN, Î.-P.-é. -Le Port d'Halifax participe, aujourd'hui et demain, au salon International Potato Technology Expo, à Charlottetown, afin de pouvoir présenter à la communauté agricole de l'Île-du-Prince-édouard ses atouts en matière de manutention du fret.

« Les pommes de terre font partie des produits les plus importants exportés à partir du Port d'Halifax », a indiqué Patrick Bohan, directeur du développement commercial pour l'Administration portuaire d'Halifax. « Ce salon offre au Port d'Halifax l'occasion de présenter ses capacités de manutention du fret à une grande partie du secteur agricole de l'Île-du-Prince-édouard, y compris pour les marchandises et les fournisseurs de services », a ajouté M. Bohan.

Chaque année, quelque 5 000 EVP (unités équivalentes à vingt pieds) de pommes de terre sont exportées à partir du Port d'Halifax. Le port développe actuellement ses infrastructures pour servir encore mieux cette industrie.

Seront également présents au salon International Potato Technology Expo des concessionnaires de matériel agricole et des cultivateurs de soja. De nombreux agriculteurs alternent chaque année entre la culture des pommes de terre et celle du soja.

« Outre le développement des exportations de pommes de terre, nous présenterons également la nouvelle technologie dont est doté l'élévateur à grain, laquelle permet de conteneuriser des produits en vrac comme le soja. Chaque année, plus de 20 000 tonnes métriques de soja sont expédiées par conteneur ou vraquier. Le Port d'Halifax possède deux terminaux pour marchandises diverses qui permettent d'assurer la manutention de cargaisons spéciales, dont le matériel agricole. »

Le salon sera ouvert de 9 h à  18 heures aujourd'hui, et de 9 h à 16 heures samedi, au Charlottetown Civic Centre. Les représentants du Port d'Halifax se trouveront dans l'édifice principal au stand 324B.

Pour plus d'informations, veuillez contacter :

Natalie Kenrick
Conseillère principale en communications
Administration portuaire d'Halifax
(902) 426-3465
nkenrick@portofhalifax.ca

Haut de la page

Le Port d'Halifax publie le calendrier des croisières 2012

Le Port d'Halifax a publié aujourd'hui son calendrier des croisières pour 2012, qui débutent en avril et prennent fin en octobre. Cette année, six nouveaux bateaux feront escale à Halifax pour la première fois, et deux croisières débuteront leur itinéraire à partir de cette ville.

Les deux premiers bateaux à faire escale à Halifax cette année seront des croisières organisées pour commémorer le naufrage du Titanic, l'une des plus grandes catastrophes maritimes de l'histoire. Cent ans après ce naufrage, le bateau Azamara Journey, qui fera escale à Halifax le 12 avril pour la première fois, débutera la saison. Le bateau Balmoral, de la société Olsen Cruise Lines, fera une escale d'une nuit le 16 avril.

En tout, il est prévu que 130 bateaux de croisière fassent escale à Halifax en 2012. « Selon les premières prévisions, la saison 2012, qui débutera en avril et qui durera sept mois, semble prometteuse », a indiqué Cathy McGrail, directrice du développement des croisières au sein de l'Administration portuaire d'Halifax. « Nous nous attendons à accueillir cette année entre 235 000 et 245 000 passagers, comme en 2011. »

Le 12 juin, le bateau Disney Magic fera son escale inaugurale à Halifax, c'est-à-dire la première de ses neuf escales. « La société Disney Cruise offre à ses clients des destinations dans le monde entier afin de leur offrir des expériences nouvelles. Nous sommes très heureux de faire partie de leurs escales cette année », a indiqué Mme McGrail. « Nous aurons ainsi l'occasion de présenter ce qu'offre notre région. »

Les autres bateaux de croisière qui feront leur escale inaugurale à Halifax en 2012 sont : Sun Princess (18 juillet), Norwegian Gem (10 septembre) Quest for Adventure (16 septembre et Artania  (7 octobre)

Le Quest for Adventure, exploité par Saga Cruises, fera deux escales complètes, la première le 16 septembre (escale inaugurale) et la seconde le 1er octobre. Halifax est essentiellement un port d'escales, mais ces croisières permettront aux passagers de commencer leur itinéraire à Halifax. « Ces croisières offrent aux Canadiens de l'Atlantique la possibilité de faire une croisière complète à partir d'Halifax », a indiqué Mme McGrail.

La saison se terminera le 30 octobre, avec les escales d'une journée du Seven Seas Naviga tor et du Emerald Princess.

Chaque année, l'industrie des croisières représente quelque 50 millions de dollars en retombées directes.

Visitez le site www.cruisehalifax.ca pour consulter l'horaire 2012.

-30-

Pour plus d'informations, veuillez contacter :

Directrice principale, Relations stratégiques
Administration portuaire d'Halifax
Halifax Port Authority
(902) 426-1060
mpeveril@portofhalifax.ca

Haut de la page